SARRAZIN N'A PAS VU L'ARRIVÉE AUX 24H DU MANS

Pour la deuxième année consécutive, le pilote alésien Stéphane Sarrazin n'a pas franchi la ligne d'arrivée des célèbres 24h du Mans. Engagé sur un prototype russe, le SMP racing numéro 17, le gardois (car Romain Dumas et la team Duqueine Engineering n'étaient pas les seuls représentants de notre département) n'a pu que constater les dégâts sur son proto conduit alors par le jeune pilote russe Egor Orudzhev. C'est alors qu'il sortait du massage et allait se coucher que Sarrazin a appris la sortie de route de son jeune coéquipier dans les S Porsche. Dommage pour une écurie qui visait un podium plus qu'envisageable sur ces 24 heures. Une sortie de route et un abandon qui sonne la fin de la saison en championnat du monde du pilote alésien.











Commentaires