SUR LES TRACES DE CESAR, BROCHOT ÉTAIT PRESSÉ

Rien ne l'a arrêté!!! Ni les gaulois, ni César, encore moins les 27 centimètres du passage du loup, pas plus que la combe d'enfer, le passage sous le pont de Balouvière, sorte de Pont du Gard Laudunois, ou la dent de Signac. Rien n' y à fait!!! Bertrand Brochot était le plus rapide. 2 heures tout pile et 42 secondes pour une moyenne de 11,93 km/h. Avec son dossard 21, il n'a laissé aucune chance aux 184 autres finishers du trail des traces de Laudun. Un trail, 5e manche du challenge gardois des trails, qui a vu son record sur sa distance phare (24 kilomètres) exploser. Car il était pressé Brochot, pressé d'avaler ces 24 kilomètres, ces 950 mètres de dénivelé positif et ces vestiges gallo-romains des sites du camp de César. Et il n'a pas fait semblant, en faisant exploser le record de la course sous le regard d'un Mont Ventoux dont il connait les moindres recoins, lui le spécialiste des trails provençaux. Du coup, il a réglé la concurrence à environ dix minutes, Thomas Bartolucci du Team Hunter Running prenant la seconde place à 9 minutes 51 secondes. Vivien France du RTN30 finissant sur la troisième marche du podium à 10 min 33 s. Sur cette distance de 24 kms, c'est la voisine bagnolaise Sophie Clémont devant Marjorie Janas du RTN30 et Julie Brunel de l'AATAC. Sur le 11 kilomètres, c'est Rachid Bouchit du Bagnols Marcoule Athlétisme et Laetitia Hermet de l'ACNAnduze qui l'a emporté.









Commentaires