MARION BARLAGUET S'IMPOSE DANS UNE COURSE JACQUES MANDON TRÈS RELEVÉE

Pour se rendre compte de la performance de l'anduzienne Marion Barlaguet à Saint Ambroix, il suffit de faire un tour de ses adversaires... La master 3, venue de Haute Loire, Joëlle Filaire, que l'on voit souvent sur les courses gardoises (et toujours bien placée); la femme en forme du moment, la roussonnaise Delphine Codémo, vainqueur deux jours avant de la rampe des lascars, la nîmoise Véronique Angelle, double tenante des foulées de Poulx, l'AATACante Anne Sannom elle aussi spécialiste des courses gardoises. Mais non seulement, la licenciée de l'ACN Anduze a triomphé, mais en plus elle y a mis la manière. Au terme des 11,5 kilomètres et avec plus de deux minutes d'avance sur Filaire et surtout une neuvième place au scratch avec un temps sous les cinquante minutes (49 min 51s), Barlaguet s'est imposée à sa guise.
Si il n'y avait que 131 coureurs sur cette course, la notoriété de celle ci a dépassé les frontières de notre département car chez les hommes c'est le coureur de l'Athlétisme Sud Drome Ardèche Théo Hugueny qui s'est imposé devant le belge Milan Augustijns. Il faut aller chercher la troisième place pour trouver trace d'un gardois avec le jeune Rayan Buil du club de l'AATAC.




Commentaires