GROSSE VICTOIRE EN ITALIE POUR LE GARDOIS NICOLAS HERBAU

Trois mois d’entraînement exclusif à ce triathlon dont six semaines sous le coaching de KS Training, un talon d’Achille douloureux et un voyage de dix heures avant d’arriver à Cervia en Italie... le décor était planté pour le triathlète gardois Nicolas Herbau. Répondant à la proposition du triathlète nîmois Vincent Vignal, celui qui court pour le RTN30 en course à pied et pour les Sables d’Olonne en triathlon se retrouvait donc, sans grande certitude, au départ de l’IronMan 70.3 de Cervia en Italie, lui qui n’avait plus couru à ce niveau là depuis sa déconvenue aux championnats du monde aux États Unis en Septembre 2017. Et il y a réussi un coup de maître, en terminant deuxième de l’Overall et premier de la catégorie 35/39 ans. Malgré une mer agitée, sa tactique de natation consistant à ne pas partir en première ligne comme cela était prévu a été payante car il sort en 28 minutes 15 dans le peloton de ceux qui vont jouer la victoire finale. Après 2h10 de vélo ou il se sent très bien, le gardois est toujours idéalement placé. Et ce malgré des transitions pas très bien négociées. Des les premiers kilomètres de course à pied du semi marathon qui conclut cet IronMan, Herbau se rend compte que le podium est possible car il a en point de mire le vélo suiveur synonyme de troisième place. Au douzième kilomètres, il avale le troisième. Poursuivant son effort, s'hydratant et se nourrissant comme il le faut, le voila second d'un IronMan. Reprenant quasiment 4 minutes au leader sur ce semi, il vient échouer pour la victoire finale pour 45 petites secondes. Lui qui était secrètement venu faire un top20, fait une place de numéro deux sur le podium et la victoire dans sa catégorie...Il coupe la ligne d'arrivée, rempli d'émotion, en 4 heures 04 minutes. De quoi voir plus grand et plus loin!!!






Commentaires