NIMES LANCE SA SAISON DANS DES COSTIÈRES EN FEU

Et il ne fallait pas être en retard ce samedi car après seulement quelques secondes de jeu, Zinedine Ferhat se lançait dans un rush de 60 mètres pour venir glisser le ballon sous Larsonneur, la doublure de Paul Bernardoni en équipe de France espoir. Et les crocodiles ne lâchaient pas leur étreinte. En quinze minutes, les joueurs de Bernard Blaquart asphyxient les brestois mais ne concrétisent pas leur domination. Une domination qui trouvait enfin sa concrétisation à la 33e minutes quand d’une superbe frappe de l’extérieur de la surface Theo Valls doublait la mise et faisait exploser le stade nîmois. Avec 12 tirs en 45 minutes dont deux que les brestois sont allés chercher au fond de leurs filets, ces derniers s’en sont plutôt bien tirés et le 2/0 a la pause est plutôt flatteur pour les joueurs du gardois Olivier Dall’Oglio. A la reprise, Brest change de configuration, prend la possession du ballon mais les nîmois font preuve de sérieux et contrôlent les bretons. Après l’heure de jeu, Brest se crée deux occasions mais Bernardoni veille. Ce sera le seul moment où les costières trembleront...légèrement. Très légèrement car derrière Zinedine Ferhat remet le pied sur le ballon. Les nîmois semblent alors se diriger vers une belle victoire 2/0 quand comme à Monaco la semaine précédente le coach Blaquart lance le jeune togolais Kevin Denkey. Et sur sa première action, comme la semaine dernière, le joueur qui était prêté la saison dernière à Béziers en Ligue2, plaçait une magnifique retournée acrobatique qui faisait chavirer les supporters nîmois.
Première victoire de la saison après deux défaites et un match nul, la saison nîmoise est lancée.







Commentaires