DÉBUTS RÉUSSIS POUR PRANDI

Le moins que l’on puisse dire c’est que l’aîné Michael Guigou n’a pas lâché le débutant Elohim Prandi. Notamment dès le coup de sifflet final. Le jeune arrière nîmois venait de réussir ses débuts en bleu lors d’un match qui est tout de même un petit exploit car battre le champion du monde et olympique en titre, qui plus est chez lui, 27/31 ce n’est pas une mince affaire.
On jouait la 27e minute quand l’arrière gauche gardois décrochait un tir de loin dont il a le secret pour ouvrir son compteur but en équipe de France. Dix minutes plus tard il récidivait. 2 sur 3 pour une première sélection on a vu pire. Elohim a fait du Elohim et comme il l’a déclaré sur Bein Sports, y a pas de raison que ça change. Avant cela, son partenaire a l’Usam Michael Guigou avait ouvert le score du match, lançant les bleus de la meilleure des manières et clôturant la première mi-temps.
On retrouvera nos deux gardois samedi lors de la finale de cette Golden League face à l’Espagne.











Commentaires