LES QUATRE TRIATHLÈTES NÎMOIS FINISHER A HAWAÏ

Que ce soit la première fois comme pour Patrick Sylla et Hermann Simon, la troisième pour Nathaly Cedat ou la cinquième fois (consécutive) comme pour Alain Perroteau, l'émotion reste la même au moment de franchir cette ligne d’arrivée mythique. A ce moment, les jambes étaient lourdes, les blessures présentes mais peu importe... Les quatre membres du Croco d’Airain Nimes Triathlon sont finishers. Les 10 heures sont passées pour tous les 4. Mais là aussi peu importe les temps...
Nathaly Cédat est partie avec le dossard 799. La gardoise avait la capacité de faire une belle perf à Hawaï. Et elle n’a pas déçu. Avec un temps de 12 heures 01 minute 35 secondes, la seule féminine de notre quatuor se paye le luxe de faire une neuvième place de sa catégorie 55/59 ans.
Les deux sexagénaires Patrick Sylla et Alain Perroteau, malgré des petites blessures qui les ont empêché de faire des meilleurs temps, ont connu des fortunes diverses. Malgré un genou douloureux, Perroteau réalise une belle perf avec la dixième place de sa catégorie 60/64 ans dans un temps de 11h10min30s. Le gajannais Patrick Sylla, dans la même catégorie, a énormément souffert de son talon d'Achille et il n’a du qu’a son mental forgé dans l’armée, de finir. Hors de question pour lui d'abandonner lors d’un championnat du monde qui plus est hawaïen. Il termine en 12h12min54s.
Enfin le jeunot de la bande, le kiné milhaudois Hermann Simon a du lui aussi puiser dans ses ressources. Au 14e kilomètre de la course à pied, sa blessure au genou s’est réveillée, l’obligeant même à marcher...très longtemps. Et c’est en 10h40min55 qu’il franchissait la ligne. Une performance anecdotique pour lui. Mais finalement pas tant que cela. Une perf qui donne sûrement envie de revenir. Mais avant cela, notre quatuor a bien mérité un bon repos.







Commentaires