LES SPORTIFS GARDOIS ONT DU CŒUR ET ILS NE VEULENT PAS LE PERDRE

Cinq de nos sportifs gardois, l’escrimeur Enzo Giorgi, le rugbyman Tim Daniel, le handballeur Julien Rebichon et les footballeurs Anthony Briançon et Renaud Ripart se sont retrouvés sur le toit du musée de la romanité afin d’apporter leur soutien à l’association « Laisse mon cœur dans le Gard » qui lutte pour la sauvegarde du seul centre de chirurgie cardiaque des départements du Gard et de la Lozère. Ce centre est en effet menacé de fermeture par l’Agence Regionale de Santé et ce dès le 31 décembre de cette année.
Joint par téléphone, Julien Rebichon m’expliquait : Je connais, avec Enzo Giorgi, Thomas Brager, un des organisateurs principaux des 24h Saint Pierre qui se déroulent à l'hôpital pour enfants de Palavas. Ce dernier est ami avec Patrick Giordani, l’ancien directeur de la clinique des franciscaines dont le centre est menacé. A leur demande, il nous a semblé logique, nous sportifs, de nous mobiliser contre cette menace de fermeture. Outre les 600 emplois menacés, il est bien d’essayer de faire bouger les choses à notre échelle. C’est dans l’intérêt de tous. Nîmois, gardois tout le monde est concerné. Il faut 30 minutes pour aller à Montpellier quand on est sur Nimes. Mais ce délai est beaucoup plus long quand on est a Alès ou dans un village. Malheureusement nous sportifs sommes concernés aussi de prêt par ce problème car on entend de plus en plus parler de sportifs qui font des crises cardiaques sur des stades donc c’est vraiment dans l’intérêt de tous. Nous réfléchissons à faire des actions communes à tous les clubs »
Affaire a suivre mais une cause qui mérite d’être défendue. Presque 10 000 signatures ont déjà été apposé sur la pétition en ligne qui circule sur les réseaux sociaux.  


Commentaires