SENI ET PEYSSON SE LIVRENT UN BEAU DUEL SUR L’OPPIDUM DE NAGES

Les deux coureurs sont arrivés au départ de cette première édition avec deux objectifs différents. Pour le coureur de Theziers Stephane Peysson, l’objectif est le semi marathon de Salon de Provence. Il avait coché cette course un peu casse pattes lui qui était en phase de reprise. Le generacois Gilles Seni est lui bien avancé dans sa saison et Mickael Magalhaes son compagnon d’entrainement lui avait concocté un programme costaud sur une semaine de charge dont l’apogée était ce Trail nature de 10 kilomètres 350 autour de Nages et Solorgues. Il y aura eu au final 26 secondes entre les deux...en faveur de Peysson. Seni lui était arrivé avec comme seul objectif de faire ces dix bornes à fond et ce quoiqu’il’arrive. Sortant d’une grosse semaine d’entrainement, Magalhaes lui avait dit qu’il n’aurait pas le temps de sentir la douleur sur ces 10 kms. Et Seni a appliqué les consignes de son coach à la lettre. Parti à fond, il avalait le premier kilomètres en 3 minutes. A ce stade, ils ne sont que trois devant. Des les premières pierres, Seni est second derrière un Peysson qui est vraiment costaud. Et les positions ne bougeront plus pendant les 9 kilomètres restants. Ne baissant jamais le rythme, le coureur du RTN30, qui savait que son coéquipier Yohan Aigon était à plus d’une minute pour la troisième place, était content d’avoir respecté à la lettre les consignes de son coach.
Devant lui Peysson s’imposait en 41 minutes 07 secondes et une moyenne de 14,7 km/h, ravi d’avoir gagné et content de son choix de prépa pour son semi.
Pour être complet, c’est Justine Garnodier des petites foulées qui l’à emporté chez les féminines en 51 minutes 04.








Commentaires