CA COMMENCE A DEVENIR URGENT POUR L'OAC, AIGUES MORTES SE DONNE DE L'AIR ET BEAUCAIRE PERD DANS UN CHOC DE HAUT DE TABLEAU

L'Olympique d'Alès se déplaçait à Muret pour capitaliser sur ses résultats de Coupe de France, qui sont une véritable bouffée d'oxygène dans le début de saison difficile des jeunes joueurs de Stéphane Saurat. Malheureusement au terme d'une première mi-temps dominée par les locaux, les alésiens cédaient par deux fois et malgré une seconde période plus intéressante niveau jeu, les cévenols n'arrivaient pas a revenir et s'inclinaient 2/0. La situation devient préoccupante et le match de ce week-end à domicile face à la réserve de Rodez, classée un point devant les alésiens, plus qu'important.
L'USS Aigues Mortes se déplaçait lui chez un Toulouse Rodéo, plutôt en forme en ce moment, notamment moralement après son exploit en coupe de France ou ils ont éliminé Canet le leader incontesté et invaincu de la poule de National 3. Les joueurs de Yohan Borg arrivaient dans la banlieue toulousaine privés de plusieurs joueurs. Mais jouant un football sans complexe, les saliniers dominaient la première période sans parvenir toutefois à marquer. Ils leur fallait attendre l'heure de jeu pour ouvrir le score puis quelques minutes plus tard doubler la mise. La bonne affaire était la, avec cette victoire 0/2 les aigues-mortais se donnaient de l'air au classement. 
C'est un choc de haut de tableau qui attendait le Stade Beaucairois 4e en déplacement chez l'As Fabrègues, 2nd. Pourtant c'est un match assez fermé auquel ont assisté les spectateurs présents. Il fallait attendre la seconde mi-temps pour voir les choses se décanter. Moustapha Ouabi, qui avait touché le poteau en première période, donnait a l'heure de jeu puis 20 minutes plus tard un double avantage aux héraultais. Les gardois, par l'inévitable Sabadi Sylla, se donnaient l'espoir d'y croire mais plus rien ne serait marqué et les joueurs de Sofyan Carletta rentraient dans la Gard avec une défaite 2/1 qui les voyaient reculer au classement et se retrouver au même niveau qu'Aigues Mortes.



Commentaires