L'OAC RESPIRE ENCORE, BEAUCAIRE ET AIGUES MORTES ACCROCHÉS

Un peu à l'instar de ce qui se passe en Ligue1, la poule Occitanie de National est un championnat très serré. Un match nul à domicile comme ceux réalisés par le Stade Beaucairois et l'USS Aigues Mortes et vous faites un bon de 2 et 3 places au classement. Il n'y a rendez vous compte que 4 points d'écart entre l'OAC, premier relégable avec 8 points et Balma qui est au pied du podium avec 12 points. Autant que chaque victoire est vite bonifiée au classement. En tout cas, il est une victoire qui a été des plus importante ce week-end, c'est celle de l'Olympique d'Alès. Les cévenols étaient au coup d'envoi au pied du mur et lanterne rouge de cette poule. La réception de la réserve de Rodez devenait donc cruciale, histoire de ne pas se retrouver distancé. Grace a des buts de Amine Sbaï et de Juliano Ramos Silva, les joueurs de Stéphane Saurat se sont donnés un peu d'air. Ce n'est pas la réduction du score ruthénoise à un quart d'heure de la fin qui allait changer quoi que ce soit. Les alésiens tenaient bon et glanaient une victoire très importante. Le déplacement à Toulouse Rodéo lors de la prochaine journée sera tout aussi important que la réception des aveyronnais.
Est ce que Beaucaire et Aigues Mortes ont gagné 1 point ou en ont ils perdu 2??? La question mérite d'être posée. En tout cas, pour l'instant au classement c'est un bon point. Maintenant, pour les deux équipes, il s'agissait d'un match à domicile. Un match qu'ils auraient pu perdre. Un match ou les beaucairois de Sofyan Carletta auront couru après le score une grosse partie du match face à une belle équipe du RCO Agde emmenée par l'ex nîmois Benjamin Psaume. A un quart d'heure de la fin du match, Sabadi Sylla, le buteur du club gardois avait la bonne idée d'égaliser afin d'éviter une défaite à domicile à son équipe. Le match se terminait sur un score de 1/1.
A Aigues Mortes, aussi les joueurs de Yohan Borg ont couru après le score mais moins de temps. En recevant la réserve de Toulouse et ses 5 joueurs pro, les saliniers savaient qu'il allait falloir être costaud. Mais ils se faisaient cueillir à froid d'entrée de jeu. Heureusement le duo Morgan Marion à la baguette et Jean Mathieu Descamps à la finition allaient permettre aux gardois de passer devant en l'espace de 5 minutes. Mais a 2/1, l'USSA ne tuait pas le match et se faisait rejoindre à 10 minutes du coup de sifflet final. Dommage!!!


Commentaires