L’USAM DEVRA REMONTER 3 BUTS AU PARNASSE

C’est un USAM à deux visages que l’on a vu cet après midi pour son retour en coupe d’Europe, 25 ans après. Serein en première mi-temps à l’image de sa défense qui n’a encaissé que 11 buts, d’un Remi Desbonnet à 50% d’arrêts quasiment toute la première période. Mais la mi-temps a tout chamboulé et la seconde période a été totalement différente. Après un début de seconde période raté, les hongrois de Csurgoï mettant plus d’impact et le changement de gardien avec l’entrée de Pallag faisant son effet, les joueurs de Franck Maurice revenaient dans le match. Mais il étaient gagné par la nervosité à l’image de Quentin Dupuy exclu pour 3 fois 2 minutes où cette dernière action ou O’Brian Nyateu ratait le but vide...qui aurait donné deux buts à remonter. Mais ce sera 3 qu’il faudra remonter samedi prochain au Parnasse car le score final est de 28/25 pour les hongrois. Et ce, malgré un Mohammed Sanad a 10 buts.


Commentaires