J'AI REVU TEJI SAVANIER JOUER

Pour être franc, je n'étais pas arrivé jusqu’à ce samedi a le regarder jouer sous les couleurs du club du rival. Certes, j'avais vu ses 2 buts, j'avais entre aperçu un bout de match par ci, un bout de match par la. Mais pas un match entier... L'histoire retiendra qu'il ne jouera pas ce Montpellier/PSG en entier et qu'au moment de sa sortie et de son remplacement à la 67e minute par Florent Mollet, son club menait 1/0. Vous allez me dire que 5 minutes plus tard, Pedro Mendes se faisait expulser et qu'a peine 2 minutes après la MIN, Mbappé Icardi Neymar, allait décider pendant une dizaine de minutes de jouer au football. Ce qui allait s'avérer suffisant pour gagner un match dans un Stade de la Mosson juste abasourdi par l'accélération de ce trio. 67 minutes qui suffisaient à mon bonheur...moi qui n'était venu que pour lui. Moi dont les deux clubs de cœur sont Nîmois et Marseillais, je me retrouvais dans les tribunes d'un Montpellier/PSG. Allez comprendre!!! Mais comme on en avait convenu avec Fred mon hôte de cette fin d'après midi, on serait pour...Savanier. Lui le numéro 11 qui avait enchanté les costières pendant 4 ans, lui le montpellierain de naissance qui nous avait fait rêver pendant ces 4 années, lui sans aucun doute le meilleur joueur que j'ai jamais vu jouer sous les couleurs du Nîmes Olympique. Lui qui l'été dernier a retraversé le Vidourle... Le jeu est le même, le positionnement aussi, au cœur du jeu de l'équipe de Michel Der Zakarian. Appel, contre appel, ouverture...tout y passe!!! Les retrouvailles avec Kylian Mbappé ont lieu a la 29e minute. Après une charge, non sifflée, sur Neymar, dans la continuité, Teji se rappelle au bon (ou mauvais ) souvenir du numéro 7 parisien de l'équipe de France. Franchement, j'attendais le premier contact entre les deux hommes, moi qui avait trouvé la sanction de 5 matchs infligée au Nîmois d'alors très sévère. L'arbitre siffla la faute et Teji alla vite se replacer au cœur du jeu. Dépositaire du jeu au coté des travailleurs Le Tallec et Chotard, il frappa à la 41e minute, un corner pour la tête de Congré qui contré par Paredes finissait au fond des filets de Navas. La Paillade chavirait, juste calmée par la mi-temps qui arrivait très vite. A la mi-temps, Fred me lançait le défi de prendre la pose avec Teji à la fin du match. défi que je relevais bien sur... 22 minutes moins tranchantes que la première période, des parisiens qui remettent le pied sur le ballon, des héraultais qui multiplient les petites fautes et courent beaucoup après le ballon, c'est au bord du carton et exténué que Savanier est remplacé...sous les applaudissements de la Mosson. La suite vous la connaissez!!! 1/3 et allez à la chasse à la photo avec Savanier. Quelques minutes après, c'est fait! Après avoir attendu la fin de l'appel qu'il passe à sa femme, j'ai mon précieux sésame. Juste le temps de lui dire que je viens de Nîmes et qu'il manque aux crocodiles dans cette année difficile. Message pour les rageux et les grincheux, n'oubliez pas tout ce que ce joueur nous a apporté et le vide qu'il a laissé au milieu de terrain du NO. Casquette Icon vissée sur la tète, il me salue et s'en va, répondre à d'autres sollicitations. Je peux retraverser le vidourle, j'ai revu Teji Savanier jouer...






Commentaires