LA FAMILLE BARBOSA...CEDRIC VU PAR SON FILS ANTOINE

Noël c’est les fêtes, les cadeaux, les bons repas mais surtout la famille. J’ai voulu à travers une mini série, qui nous emmènera en 2020, vous parler de famille de sportif gardois. Dans ce cinquième opus, place à la famille Barbosa. Antoine a réalisé son rêve (le rêve de beaucoup d'enfants de sportifs célèbres), jouer avec son père Cédric...sous les couleurs de l'AS Saint Privat des Vieux. Il sera forcément un peu question de cette relation footbalistique, mais pas que..., a travers le regard d'Antoine sur Cédric son papa.
JS30:  Parle moi de la carrière de ton papa?
AB: Par où commencer , sportivement mon père a joué plus de 400 matchs dans l’élite du football Français avec quand même plusieurs buts dans chacun des clubs où il est passé.
J’ai toujours eu un énorme respect pour lui et pour la carrière qu’il a réalisé, c’est un modèle pour moi que ce soit sur le plan sportif ou dans la vie de tout les jours. C’est un grand passionné de football et quand on le connaît ou qu’on joue avec on le voit très vite (rires).
JS30:  Quel regard penses tu qu’il a sur ta carrière?
AB: Je pense qu’il aime ce que je fais sans vraiment trop me le dire (rires) , mais il m’a très vite fait comprendre plus jeune que je ne serai jamais footballeur professionnel, j’ai commencé le football très tard et je le savais aussi, j’ai toujours privilégié les études même si je suis un grand passionné de football.
JS30:  Quel est ton meilleur souvenir sportif avec ton papa?
AB: Mon meilleur souvenir avec mon papa, je dirai que c’est mon but cette année où il me fait la passe décisive, j’ai toujours rêver de jouer avec mon père, c’était un rêve de gosse car pour moi c’était impossible et inimaginable.....
Et quand il m’a fait cette passe et que j’ai marqué j’ai pleuré car le moment était trop beau (rires).
JS30: Et inversement Quel est le pire souvenir?
AB: Le pire souvenir comme ça j’en ai pas forcément en tête peut être le jour ou il jouait à Evian Thonon Gaillard et qu’il s’est fait tomber dessus par 2 joueur de Bastia devant le bus après une altercation sur le terrain avec un des deux. Ayant assisté à toute la scène, c’était très tendu et je n’oublierai jamais ces deux personnes et ce qu’ils ont fait ... je ne pouvais malheureusement pas intervenir.
JS30: Qu’est ce que tu aimerais  inculquer à tes (futurs) enfants que tu as appris de lui?
AB: J’aimerai inculquer le respect à mes enfants comme il l’a très bien fait jusqu’à présent. Pour lui c’était la base d’une bonne éducation pour lui que ce soit sur un terrain ou dans la vie de tous les jours et j’aimerais vraiment que mes enfants suivent la même voie que moi .
JS30: Qu’est ce que tu as envie  de lui dire pour finir cet interview?
AB: Que je suis fier de lui, de sa carrière professionnelle et lui dire merci pour tout ce qu’il a fait pour moi jusqu’à maintenant et ce qu’il continue à faire chaque jour. Et que je l’aime très fort.



Commentaires