LA FAMILLE MILO... PIERROT VU PAR SON FILS FLORENT

Noël c’est les fêtes, les cadeaux, les bons repas mais surtout la famille. J’ai voulu à travers une mini série, qui nous emmènera en 2020, vous parler de famille de sportif gardois. Dans ce troisième opus, on va voyager du Canada au Tchad, de Nimes à Manduel avec un arrière plan de Touraine grâce à la famille Milo et le regard de Flo, le footgolfeur manduellois (jouant pour le Touraine Footgolf Club) actuellement en mission au Tchad sur son nîmois de papa Pierrot qui vit lui au Québec.
JS30:  Parle moi de la carrière de ton  papa?
FM: Mon père a commencé avec un ballon rond, non pas de football mais de handball de 1975 à 1982 à l’USAM (ou il a joué avec Frédéric Volle et Christophe Chagnard), à Marguerites en 1985 et avec les anciens de l’USAM quelques années plus tard. Il n’a jamais coaché au hand mais au foot lorsque je jouais au Cheminot Nîmois (attaque composée de Greg Adell et moi même) où même le Nîmes Olympique n’arrivait pas à nous battre, et quelques années plus tard au CO Lassalien.
Il entraîne actuellement une équipe de Soccer au Canada le FC Boréal en catégorie U-11 qu’il a amené au tournoi des costières à Manduel l’année dernière et cette année ils partent faire la Gothia Cup en Suède.
C’était un très bon handballeur, et un footeux meilleur que moi dira t’il en me charriant, quoi qu’il en soit ça a été et restera un excellent sportif.
JS30:  Quel regard penses tu qu’il a sur ta carrière
FM: Je pense qu’il est fier de moi sur ce que j’ai pu faire dans les nombreux clubs du Gard dans lesquels j’ai joué, Rodilhan, Manduel, Nîmes Olympique, Cheminots, CO Lassalien, Vauvert, Gazelec. Il me suit maintenant de loin sur ce que je fais sur les greens de Footgolf mais il à toujours un œil dessus.
JS30:  Quel est ton meilleur souvenir sportif avec ton papa?
FM: Sans aucun doute les nombreux samedi matins quand on jouait ensemble dans la même équipe avec les vétérans de Bernis, un plaisir de pouvoir partager ça avec mon père.
Je rajouterais aussi les 3 parcours de Footgolf que l’on a pu faire ensemble, 1 à Rouen et 2 au Canada
JS30: Et inversement Quel est le pire souvenir? 
FM: Quand il m’engueulait dans la voiture quand on revenait des matchs où je n’avais pas été bon 😂
JS30: Qu’est ce que tu aimerais  inculquer à tes (futurs) enfants que tu as appris de lui?
FM: La détermination qu’il est justement en train d’inculquer à ces jeunes Québécois, de rentrer sur un terrain en étant un guerrier et que l’on peut battre tout le monde si l’on s’en donne les moyens.
JS30: Qu’est ce que tu as envie  de lui dire pour finir cet interview?
FM: Je le remercie de m’avoir fais grandir avec un ballon dans les pieds, de m’avoir toujours suivi et j’ai hâte que l’on se retrouve au Canada dans quelques années pour mettre mon fils Gianni au Soccer et pourvoir le coacher ensemble.
Je t’aime Papa.

Commentaires