MALGRÉ UNE DÉFENSE HÉROÏQUE, LE RUGBY CLUB NÎMOIS CÈDE A UNE MINUTE DE LA FIN

Le match aura basculé sur la dernière action du temps règlementaire. Car jusqu’a la 79e minute, les joueurs du rugby club nîmois tenaient leur exploit en terre berjalienne. Dans ce match entre deux équipes en plein doute, 2 défaites consécutives pour les locaux, 3 pour les joueurs d’Armand Mardon, ce sont les joueurs du CSBJ qui frappaient les premiers. Mais les gardois redressaient vite la tête et sur un gros temps fort, Joris Simon aplatissait dans l’embut Berjalien. Samuel Roche transformait. Les nîmois menaient 3/7. Auteurs d’une très belle première période, le RCN marquait à nouveau par son ouvreur. Les berjaliens marquaient eux deux pénalités qui portaient le score a 9/10 pour de séduisants nimois. Plus rien ne serait marqué en seconde mi-temps jusqu’à cette fameuse 79e minute. Le scénario était cruel pour l’héroïque défense nîmoise qui repart tout de même avec un point de bonus défensif. Le buteur du CSBJ ratait la transformation, le score final était de 14/10. Les joueurs du président Olivier Bonné regretteront les deux pénalités ratées lors de la première mi-temps.

Commentaires