DÉNOUEMENT CRUEL POUR LES FILLES DE L’ASPC NIMES

Elles étaient pourtant revenues de 2/0 après les deux premiers simples à 2/2. Le suspense était à son comble. Malheureusement le dernier simple décisif aura été vite expédié par les normandes de Grand Quevilly qui repartaient de Nimes avec les points de la victoire. Sarah Hannfou, numéro 59, ne tenait parvenait pas à tenir le rythme de l’espagnole Galia Dvorak, numéro 20 qui s’imposait 0/3 en 18 minutes. Pour ne pas avoir su tuer le match avant, les filles de Florian Habuda ont fini par s’incliner. Car elles sont passés très prêt de la victoire. Et d’un exploit car quand on regarde la feuille de match d’un peu plus prêt, l’équipe normande a des filles mieux classé que les gardoises. Mais au moment de démarrer cet affrontement, les deux équipes étaient toutes les deux dernières du classement. Et les nîmoises perdaient les deux premiers matchs sur le score de 3 sets à 2. Si la logique du classement individuel des protagonistes a été respecté, Rachel Moret et Sarah Hannfou ont eu les opportunités pour gagner. Et la partie prenait un tout autre visage quand la plus nimoise des suédoise Jennifer Jonsson, classée 68, battait Yuan Tian 19e et en profitait pour gagner son premier match sous les couleurs de l’ASPCN. La numéro 1 nîmoise Rachel Moret loupait alors son début de match, menée 0/2 mais retournait la situation et s’imposait 3/2 pour égaliser à 2 points partout. Le dernier match devenait décisif avec le résultat que l’on sait. Cruel scénario pour une soirée frustrante. Mais les filles sont en progrès et sur le bon chemin.
Crédit photo: Noyen Ramilee.

Commentaires