LA DER DE L'ANNÉE 2019 POUR ANNE GAMBAROTTO ET VIVIEN FRANCE

Et de 3 d'affilées... Après le cross de Vergèze (voir le facebook de Jusports30 le 20 décembre) et la Ronde des pères noël à Uzès (voir le facebook de Jusports30 le 27 décembre), Anne Gambarotto, la licenciée du club de Courir à Beaucaire a réussi en 15 jours une magnifique passe de trois en s'imposant pour la dernière de l'année à Bagnols sur Cèze lors de la Corrida de Noel du club de Bagnols Marcoule Athlétisme qui depuis maintenant 10 ans clôture traditionnellement l'année civile de course a pied dans le Gard. Une victoire dans la cité rhodanienne qui ne souffre d'aucune contestation tant la beaucairoise a dominé son sujet, reléguant ses principales adversaires à quasiment 2 minutes voire plus. Sabrina Feytel et la drômoise Muriel Caviatti, respectivement 2e et 3e n'ont pu que constater la supériorité de Anne Gambarotto.
Lors d'une récente chronique radio sur Canal30*, Christopher Berraho m'avait dit qu'il allait falloir compter en 2020 avec Vivien France. Celui ci a pris un petit peu d'avance en remportant la der de 2019 avec une moyenne de plus de 20 kilomètres/heure. Une performance qui n'aurait surement pas été possible sans le superbe mano à mano que s'est livré le coureur du RTN30 avec Dylan Mazoyer le licencié de l'AATAC. Seulement 7 petites secondes les sépareront à l'arrivée, le 3e, le vauclusien William Théodet, terminant lui à plus de 1 minute.
2019 venait de tourner la dernière page de son année. 2019 est morte, vive 2020...et des ce dimanche à Saint Gervasy avec la course des 3 collines chère à Olivier Martinez et à son association Cap Bombonera.
Crédit photos: René Reboul
*Retrouvez Canal30 sur www.canal30.fr ou sur les applications smartphone Deezer ou Radio.fr. La chronique 100% running gardois c'est tous les samedi, dimanche et mercredi à 9h avec Christopher Berraho.




Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'INTERVIEW CLAP DE FIN DE LAULAU, LA TÊTE EN L'AIR

"LE HAND VA ME MANQUER MAIS JE VAIS RETOUCHER TRÈS VITE LE BALLON DE MANIÈRE DIFFÈRENTE"

"APRÉS NANTES, JE ME SUIS POSÉ PAS MAL DE QUESTIONS SUR MON ENVIE DE CONTINUER"