LA JEUNE POULXOISE DAPHNÉ MOURIER SE FROTTE AU HAUT NIVEAU

Un niveau de jeu élevé avec le top mondial, des infrastructures comme on en voit peu en France... le Dunlop British Junior Open de squash qui se déroule à Birmingham est un grand tournoi chez les jeunes.  Et le tirage de ce grand tournoi ne laissait pas le temps à Daphné Mourier la jeune gardoise du 5R Montpellier de se chauffer. C'est la tête de série numéro 9, la malaisienne Anrie Goh qui se présentait devant elle. Après deux premiers jeux à sens unique remportée par l'asiatique 11/4 11/5, la française ne lâchait pas et s'offrait des balles de jeu dans le 3e. Malheureusement, elle ne les concrétisait pas et s'inclinait 13/11. Un match qui laissait quelques regrets à son coach Benoit Letourneau "Le match était assez équilibré mais dans les moments importants la malaisienne fait la différence surtout sur les 2 premiers jeux. Le dernier est beaucoup plus serré mais Daphné est un peu en sur-régime (manque de relâchement) et ne peut concrétiser les 2 balles de jeux qu’elle obtient.Elle laisse la victoire à son adversaire qui commençait à manquer de solutions pour faire la différence, dommage. Le manque d’habitude à ce rythme de jeu lui aura été fatal pour entrevoir les prochains tours car le match suivant était encore plus accessible, dommage"
Une Daphné Mourier qui regrettait elle ce stress qui l'a envahi notament dans ce fameux 3e set "Mon adversaire était de taille je n’ai pas pu rivaliser dans les deux premier jeu mais dans le troisième je suis remonté et j’ai réussi a l’accrocher. Physiquement j’étais assez fatigué avec la pression, je n’arrivais pas bien à respirer et je me sentais essoufflé parce que j’étais contracté et que je voulais jouer vite en me précipitant.
Basculée dans le tableau 32/64, son deuxième match face à la locale Bhuvana Senthil Kumar est plus serré. Mais Daphné doit s'incliner une 2e fois en 5 jeux cette fois. Avec encore des regrets chez la joueuse et son coach. "Au tour suivant le doute s’est installé et Daphné joue sur courant alternatif proposant le bien et le moins bien ce qui l’amène au 5ème jeu qui lui échappera malheureusement" nous déclare son coach. "Dans mon deuxième match je suis passé à côté de ce match que je pouvais gagner, je me suis pas senti à fond dedans mais je m’inquiète pas car je sais que c’est une bonne adversaire! Je pense que dans ces deux matchs ce qui me manquait le plus c’était de me poser de me concentrer et de bien respirer de me calmer je trouve que j’étais beaucoup trop tendue pour jouer un bon squash". Reversée une dernière fois dans le tableau pour la 49e place, la jeune gardoise ne perdra pas un match, s'imposant 3 fois 3/0 face à April Parry, Eve Griffiths ou Renitha Srindran, ce qui lui fit dire " Sur mes trois derniers matchs, j’ai essayé de me détendre un peu plus, j’ai eu quand même des adversaires fortes et je me suis plus relâchée. Je suis arrivée à me poser et à faire des balles précises de qualité. Aussi ce qu’il faut prendre en compte, c’est que ces adversaires jouaient moins rapidement que les deux premières ce qui me laisse le temps d’être plus calme et de mieux me détendre"
Le mot de la fin était pour son coach Benoit Letourneau "La fin de parcours la remet en selle avec 3 victoires sur les 3 derniers matchs qui lui feront du bien pour regonfler le moral de notre gardoise et pour bien attaquer l’année 2020. Elle finit à la 49ème place, un top 30 était à sa portée je pense mais c’est excellente expérience pour Daphné. La prochaine échéance pour elle est l'open de France Junior Lille du 20 au 23 février 2020."





Commentaires