LE DAKAR 2020 EST DÉJÀ TERMINÉ POUR ROMAIN DUMAS

Le sport est parfois cruel. 69 kilomètres, voilà ce qu’aura duré le Dakar 2020 de Romain Dumas et de son copilote Alexandre Winocq. Puis tout est parti en fumée, la voiture s’est alors embrassée. « Nous avons juste eu le temps de nous arrêter et de sortir de la voiture » a déclaré le pilote alésien totalement désabusé car ce projet de voiture 100% alesienne lui tenait vraiment à cœur, ce buggy RD Limited DXX construit dans les ateliers du pôle mécanique. Mais gageons que le pilote d’Ales reviendra plus fort avec ce projet.
La première étape de ce Dakar 2020 a amené les compétiteurs de Jeddah à Al Wajh. Après 200km de liaison, la spéciale de 319km a tenu toute ses promesses. Technique en pilotage, éprouvant pour la mécanique, copieux en navigation, le tout dans un décor de rêve à travers le désert Saoudien. 
Le sauvain Adrien Metge sur sa Sherco a lui franchi la ligne d'arrivée de la première spéciale à la 15e place en 3 heures 32 minutes 35 secondes à plus de 11 minutes du vainqueur du jour l'australien Toby Price. Le gardois a déclaré à l'arrivée sur son compte facebook "être satisfait de la manière dont sa journée s'est déroulée avec un minimum de temps sur la moto. Il a pris un bon rythme et s'est concentré sur la navigation. La moto est en forme, l'équipe a fait un excellent travail" 
Partis pour respecter les consignes de course placées sous le signe de la sagesse aujourd'hui, l'équipage catalan Eric Abel/ Christian Manez a du aussi composer avec des problèmes de turbo. Ils se placent tout de même à la 25ème position, à 40minutes seulement du premier 
Eric: "je suis très content d'avoir lancé enfin ce Dakar 2020, qui ponctue un an de préparation. L'étape 1 nous a déjà apporté un bon lot d'émotions différentes, et c'est bien pour ces raisons que nous pratiquons ce sport!"Christian :" j'ai pris beaucoup de plaisir sur cette première spéciale, sur laquelle nous avons pu mettre à épreuve notre préparation physique et mentale. Le tracé de ce Dakar est aussi somptueux que difficile ! L’étape d’ouverture de ce Dakar n’a rien eu d’une inoffensive mise en jambes. Cela a été un condensé de l’ensemble des éléments que l’on rencontre en rallye raid: du rapide, du sinueux, des dunes, des cailloux. Avec autant de variété, il ne fallait surtout pas sous-estimer ce mini-Dakar!"
Place demain à la seconde spéciale et 393 kilomètres entre Al Wahj et Néom. 
Crédit photos: Dakar2020, Sherco Racing et Team SXS Los Amigos








Commentaires