LE RCAGR S'IMPOSE DANS LE DERBY ASSEZ LOGIQUEMENT MAIS POUSSIVEMENT...

Une fois n'est pas coutume, le rugby club d'Uzès aura laissé une belle impression lors de la première période. Mais cette fois en face il y avait le leader de la poule, le rugby club Les Angles. Un RCAGR qui avait fait les quelques kilomètres qui séparent les deux villes pour continuer sa série d’invincibilité, portée à 12 matchs après ce derby (les anglois ont disputé 13 matchs alors que l'on jouait la 14e journée). Si le buteur anglois Dimitri Joly ouvrait le score des la 1ere minute de jeu, il ne se passait plus rien jusqu'a la demi heure. La belle résistance des joueurs du duché gênait considérablement l'équipe du trio Boileau/Astay/Sanciaume. Mais en 10 minutes, les protégés du président Alain Sanciaume tuaient le match en portant le score à 0/20 grâce a ses deux ailiers Tanguy Rullière auteur d'un essai de 40m et Victor Vercruysse. Des la reprise, les joueurs de Fred Lloveras réagissaient par Patrice Guet qui marquait l'essai de l'espoir, transformé par Damien Vives 7/20. Mais les deux ailiers anglois remettaient le couvert avec deux nouveaux essais en 5 minutes. Valentin Daux et Guillaume Margon aggravaient le score pour le porter à 7/46. Une victoire en demi teinte pour l'ailier Tanguy Rullière " C'est un match en demi teinte, on va retenir qu’on a les 5 points. Surtout parce que le contenu du match n’est pas glorieux et ne nous ressemble pas. On a eu beaucoup de maladresses, de fautes de placages haut qui font qu’on a mis du temps à se mettre en place et à marquer. On retient les 5 points et se remet au travail pour la suite car on a un gros block qui arrive avec la réception de cavaillon le 8 février.
Pour les essais , le premiers leur 10 tape pour dégager leur camps dans nos 40 mètres je récupère et je vais pour relancer et avec un peu de réussite je réussis à aller marquer et sur le 2eme essai le ballon est joué rapidement sur l’extérieur et arrive jusqu’à moi où j’ai plus qu’à accélérer et aller marquer."
Crédit photo: Cricri Pyczak







Commentaires