LES "GARDOISES" DE LA LIGUE BUTAGAZ ENERGIE...JOURNÉE 15

"Je suis revenue le 9 décembre, je n'avais qu une seule envie, c est de reprendre la compétition étant donné que ça faisait presque 4 mois que je ne jouais presque pas ! Mais j ai du prendre mon mal en patience car ma qualification s est faite vendredi dernier !
Mon "Re" premier match au Vercors, je l ai attendu ! Il s est passé mieux que ce que je l avais espéré car il s est soldé par une victoire" Et elle n'a pas loupé son retour au Vercors Johanna Lombardo. L'ancienne joueuse du HBC Nimes, passée par Storhamar en Norvège, numéro 5 sur le dos, a été la meilleure buteuse (6 sur 7) de son équipe de Bourg de Péage lors de l’importante victoire de son club face a l'ESBF Handball qui retrouvait la numéro 30 (en gris en second plan sur la 4e photo) Juliette Faure (0 sur 1) qui a passé 12 minutes sur le parquet drômois. Madeleine Boudard, numéro 9 (3 sur 5) et Candice Maurin, numéro 24 (1 sur 2) ont été aussi de la fête.
A Brest, le Chambray Touraine HB de Camille Asperges, numéro 17, a bien cru réaliser l'exploit. Devants à la mi-temps 8/12, les partenaires de la pivot (1 sur 2) ont mené jusqu'en milieu de seconde période et ne s'inclinent que d'1 but 23/22.
A Nantes, les partenaires de la nîmoise Victoire Nicolas (0 sur 1) y auront cru 12 minutes, les 12 premières ou elles auront été devant. après il n'y eut plus de match, les roses de Blandine Dancette (4 sur 5) et Camille Ayglon Saurina (2 sur 5). Le score final est sévère 40/25 mais logique.
A Dijon, il aura fallu une très grosse deuxième période aux filles de Christophe Mazel pour arracher le match nul 28/28 face a Paris 92. et c'est la nimoise de naissance Joanna Lathoud (3 sur 3) qui a arraché le nul à 1 minute 52 de la fin.
Enfin le Toulon St Cyr Var HB de Chloé Bulleux a été logiquement battu par Nice 21/24 dans le derby de la Cote d'Azur. Océane Corbiere Vazquez n'a pas joué ce match, comme Laurie Carretero celui de Brest ou Cindy Champion à Bourg.
Crédit photos: Céline Revol, Cyril Vergnon, André Chapoutat, O Stephan






Commentaires