MALGRÉ UNE PANNE A 90 KMS DE L'ARRIVÉE, LES CATALANS ABEL/MANEZ LIMITENT LA CASSE

L’étape du jour de 713 km.....
Une boucle de 740km aujourd'hui dans une topographie similaire à l'étape d'hier. Les catalans ont fait une très belle spéciale jusqu'à 90km de l'arrivée, où ils ont été contraints d'attendre leur assistance en course pour leur acheminer la pièce électronique défectueuse, perdant ainsi une heure. Mais encore une fois, leur abnégation les amène à l'arrivée de l'étape du jour ! Une étape bouclée à la 29e place, ce qui les positionne à la 22e place du classement général SSV.
Éric Abel: « Content une fois de plus de terminer cette étape, tout en ayant pu gérer encore nos problèmes mécaniques. Mon esprit aujourd'hui est pourtant ailleurs, avec une pensée continue pour Paulo décédé hier sur les pistes  »
Christian Manez: « Une très belle étape aujourd'hui, variée, alternant dunes, plateaux sablonneux et majestueux canyons, dans laquelle j'ai pris beaucoup de plaisir à naviguer. Heureux de boucler cette huitième étape, l'essentiel est assuré nous sommes toujours là !! " ». Pour rappel, les motos et les quads ne courraient pas aujourd'hui suite à l'accident qui a coûté la vie à Paulo Goncalves hier. Le gardois Adrien Metge repartira demain pour l'étape 9 en 11e position au général.  
Demain étape 9 longue de 891km. Le Dakar prépare avec ce long trajet son entrée dans le « Empty Quarter ». Pour y parvenir, la partie se jouera essentiellement sur la précision du pilotage, avec cette fois-ci des sols en majorité durs et même des portions cassantes pour ceux qui négligeraient la prudence. En arrivant à Haradh, qui s’est construite sur le pétrole et sur l’agriculture, le rallye rentrera dans une nouvelle séquence.



Commentaires