PLÉE ET GODEL ENVOIENT OFFICIELLEMENT BOUILLARGUES EN PLAYOFFS

L’avantage quand on va voir un match à Bouillargues, c’est qu’on ne s’ennuie pas. Des fois, on y perd un peu son handball, comme en début de seconde période, mais on passe toujours un bon moment. L’équipe de Delphine Cendre est joueuse et elle aime jouer à se faire peur. « Elle est comme ça cette équipe » me déclarait Olivier Martinez l’adjoint de la coach gardoise.
L’enjeu du match était simple, une victoire et les playoffs étaient acquis. La rencontre débutait idéalement sous l’impulsion d’une Julie Godel qui allait réussir un match offensif quasiment parfait et une Estrella Piq impressionnante en défense. 2 ou 3 buts d’avance, du moins jusqu’à la 14e minute où les joueuses du Handball Clermont Auvergne 63 recollaient au score et passaient même devant jusqu’à la 20e. Menant 10/11, les auvergnates obtenaient un penalty que la tireuse de Clermont envoyait dans le visage de Typhanie Plée. La gardienne gardoise restait quelques minutes au sol après un choc très violent. Indépendamment de la volonté de Plée, le match venait de basculer une première fois pour les filles du président Maestrini. Car derrière, les bouillarguaises allaient fournir 10 minutes de haute qualité pour faire passer le score à 18/12 à la pause. Et de retour des vestiaires quand elles frappaient les premières pour porter leur avance à 7 buts, tout le gymnase, et les supporters clermontois assis à côté de moi les premiers, pensait que le match était plié. Mais la belle mécanique de la première période allait s’enrayer. Pertes de balles, mauvais choix offensif, défense moins agressive et l’avance fondait plus vite que les minutes. Au point de se retrouver à 26/26 à 14 minutes de la fin. Le match allait alors basculer en faveur des gardoises une 2e fois, les auvergnates prenaient 2 fois 2 minutes suivi très rapidement par une nouvelle sanction qui ne laissait que 3 joueuses sur le terrain. Et Bouillargues en profitait, Mouna Chebbah marquait 2 buts dont elle seule à le secret, Julie Godel était à nouveau en feu et Typhanie Plée alignait une série de 4 arrêts qui scellait la victoire finale 36/32 et l’officialisation des playoffs et donc d’un maintien en D2F assure mi janvier, les 2 dernières saisons s’étaient jouées à la dernière journée. L’objectif du club affiché en début de saison était atteint. Typhanie Plée savourait après le match « Je pense que le tournant du match a été le moment du penalty qui arrive dans ma tête. J’ai senti que les filles m’ont soutenue et elles ont pris le dessus sur le terrain. On a très bien fini la première mi-temps, sur une bonne dynamique.
En deuxième ça a été plus compliqué mais on a tenu le coup. On n’a pas baissé les bras quand c’était compliqué et je pense que c’est ce qu’il  faut garder. Nous sommes contentes d’être qualifiées en play-offs, on va pouvoir être sereines et se faire plaisir. »






Commentaires