LA « ROUX » A TOURNÉ

75e minute... le dijonnais Yassine Benzia frappe les deux poteaux de Paul Bernardoni. On s’est tous regardé dans la tribune en se disant que quelque chose avait changé depuis quelques matchs. Le premier but de Nolan Roux sous les couleurs nimoise en est la parfaite illustration. Sur un dégagement de Gomis le gardien dijonnais, le nouvel avant centre gardois contre la balle qui fini au fond des filets bourguignon. Avant les fêtes, ce ballon aurait fini sa course dans les tribunes.
Et même Lamine Fomba, véritable tête de turc du public nîmois, a fait une entrée plus qu’intéressante, grattant au milieu de terrain un nombre important de ballons en 25 minutes.
Et puis Nîmes a marqué en premier, par celui qui a quand même une influence sur le jeu Yassine Benrahou. Le métronome du milieu nîmois s’y prenait par deux fois pour battre Gomis. On jouait alors la 3e minute... Et les crocodiles n’allaient pas avoir à courir après le score.. Finalement rarement mis en danger en seconde période, Nimes Olympique l’emportait 2/0 et quittait pour la première fois depuis longtemps une place de relégable. Avec le match nul d’Amiens, les joueurs de Bernard Blaquart sont ce soir barragiste.

Commentaires