LES FILLES DE L’ASPC NIMES PROCHES DE L’EXPLOIT FACE AUX CHAMPIONNES EN TITRE

Les nimoises ont été battu 1/3 par les championnes de France d’Etival ce mardi. Vous me direz, assez logique car en plus d’être championnes de France, Estival présentait des joueuses toutes mieux classées que les nîmoises. Et pourtant Rachel Moret donnait le premier point aux nîmoises face à l’ukrainienne Maria Dolgikh pourtant mieux classée qu’elle (15e alors que la Suisse de l’ASPCN est 27e). Une victoire 3 à 1 pour le début d’un exploit? Malheureusement non mais les gardoises auront fait mieux que se défendre, poussant les championnes en titre à 3 belles, 3 matchs en 5 manches. La suédoise Jennifer Jonsson aura même mené 2/0 face à la portugaise Jieni Shao, numéro 7 française. La camerounaise Sarah Hannfou elle n’a pas existé dans la première manche. Puis elle s’est réveillée pour faire douter Marie Mingot, classée 20 places devant elle. Et tout le monde s’est pris à rêver à un nouvel exploit de Rachel Moret quand celle ci a retourné la situation à 1/2 contre elle pour pousser Shao dans une nouvelle manche décisive. Mais la logique était finalement respectée. Il aura manqué un peu de chance aux nimoises pour réussir cet exploit. Mais elle auront fait jeu égal avec les vosgiennes. C’est une défaite frustrante avec 3 matchs à la belle mais les filles ont montré qu’elles étaient à niveau et que les progrès étaient constants.


Commentaires