L’USAM ARRACHE UN BON MATCH NUL FACE À CUENCA

Une semaine après sa courte défaite à Mannheim face à Rhein Neckar Lowen, l’USAM Nimes Gard recevait les espagnols de Cuenca pour ce deuxième match de phase de poule. Et le moins que l’on puisse dire c’est que le Parnasse est passé par tous les états en cette fin d’après midi de samedi.
L’USAM aura quasiment mené tout le match et il aura fallu attendre la 50e minute pour voir les espagnols passer devant pour la première fois. 7 minutes plus tard ils menaient de 2 buts et semblaient se diriger vers un hold-up parfait. Mais les joueurs de Franck Maurice ont un mental à tout épreuve et grâce à un Luc Tobie des grands soirs (9 buts), la Green Team revenait. Et grâce à un dernier arrêt de Rémi Desbonnet les gardois préservaient le point du match nul. Et avant cela?
Dès le début de la 1ère mi temps, la défense de l’USAM prenait le dessus sur l'attaque de Cuenca. Ces derniers ne réussissaient qu'à marquer des buts en contre attaque. Quelques maladresses sur les relances permettaient à l’USAM de prendre jusqu'à 5 buts d'avance pour finir à plus 4 à la pause
L'entame de la 2ème mi temps était catastrophique pour l'usam qui voyait son pécule fondre rapidement. Pas aidés par un arbitrage plus que moyen en sifflant des fautes non justifiées contre les green men et en oubliant d'en siffler des énormes surtout celle sur Elohim Prandi en extension qui s'est fait littéralement retourner comme une crêpe sans sanction de 2 minutes. Même les marchés et les passages en force paraissaient invisibles aux yeux du corps arbitral. À quelques minutes de la fin la green team resserrait ses rangs et récupérait la balle grâce à un pastis de Rémi Desbonnet qui lançait dans la foulée une contre attaque qui se conclu par une frappe sur la barre de Tobie. Il aura fallu un nouvel arrêt de Desbonnet à la toute dernière seconde pour éviter une nouvelle défaite de l'usam en EHF. 29/29 après 60 minutes mais que d’émotions dans un Parnasssz qui aura une nouvelle fois jouer son rôle.
Merci à Nico Schwartz pour son compte rendu




Commentaires