L’USAM SE FAIT PEUR MAIS OUVRE SON COMPTEUR À HOLSTEBRO

Une fin de match stressante...c’est ce qu’auront offert les joueurs de l’USAM à leurs supporters. Mais  la victoire est la. La première victoire en phase de poule d’EHF Cup. Après une courte défaite à Mannheim face à Rhein Neckar et un match nul face aux espagnols de Cuenca, l’USAM se déplaçait avec beaucoup d’ambition au Danemark. Mohammed Sanad mettait rapidement les nîmois sur orbite qui prenaient les devants. Une bonne première période ponctuée par 3 buts d’avance à la pause 13/16.  Mais les danois revenaient en seconde période avec plus d’envie, plus d’agressivité ce qui leur permettait de passer devant pour la première fois à la 40e minute 20/19. Jusqu’à la 53e minute, le match ne choisissait pas son camp. Jusqu’à cette 53e minute où Remi Desbonnet sortait un arrêt décisif. Le match venait de choisir son vainqueur. Le show Luc Tobie pouvait commencer. L’arrière nîmois enchaînait les buts et donnait 3 buts d’avance aux nîmois. 25/28. Mais à l’instar du début de seconde mi-temps, les danois revenait à 27/28. La Green Team, comme un symbole, s’en remettait alors à un de ces 2 anciens. Et c’est le pivot Benjamin Gallego qui marquait les deux buts qui offraient cette précieuse victoire aux gardois. L’USAM est toujours en vie dans cette coupe d’Europe en attendant le résultat de l’affrontement entre Rhein Neckar et Cuenca.
Crédit photo: USAM Nimes Gard


Commentaires