PAS DE PASSE DE 3 POUR MATHIEU MICHEL, PAR CONTRE GAUTHIER GALLON L'A FAIT LUI.

Ca s'est joué à 6 minutes prêt et 4 minutes de temps additionnel... L'AJ Auxerre du gardois Mathieu Michel a vu sa bonne série s’arrêter à deux victoire. Venu dans les Cotes d'Armor chercher une 3e victoire consécutives, le club du redessanais a été battu 1/0 à la 84e minute. Pourtant le 1er quart d'heure était auxerrois puis les débats s'équilibraient. Il fallait quand même attendre la 38e minute pour voir Michel toucher son premier ballon sur une sortie dans les pieds de Gomis. Et puis plus rien pour la première période. Guingamp revenait avec de meilleures intentions et Mohamed MChangama, l'ancien joueur de Uzes Pont du Gard obligeait le portier icaunais a se coucher sur une frappe a raz de terre. Juste après l'heure de jeu, Mathieu Michel intervenait sur une frappe lointaine de Rony Rodelin et a peine une minute plus tard, il réalisait un exploit sur sa ligne une frappe de Mellot. On se dirigeait vers un match nul 0/0 quand Bussmann était déséquilibré dans la surface. Bryan Pelé battait Michel sur le penalty qui s'en suivait. Les 10 dernières minutes ne changeraient rien, malgré un excellent Mathieu Michel, Auxerre s'inclinait.
Au stade de l'aube de Troyes, l'ESTAC de Gauthier Gallon recevait le Grenoble Foot 38 pour essayer de se relancer après deux défaites d'affilées. Et si les troyens trouvaient le poteau des la 1ere minute, Gallon regardait le ballon passer au dessus de ses buts sur une frappe de Tinhan. Au quart d'heure de jeu, il sortait son premier arrêt du match sur frappe de Benet. Ce même Benet qui frappait un coup franc plein cadre à la 28e bien repoussé par le nîmois. Mais à la 36e minute, il ne pouvait rien sur sur une frappe d'Elogo qui donnait l'avantage aux grenoblois. Un dernier petit frisson traversa le stade de l'Aube quand Mombris détournait un centre de la tête et manquait de lober Gallon. Les troyens prenaient le jeu à leur compte en seconde mi-temps et voyaient leur domination récompensée par l'égalisation de Tardieu juste après l'heure de jeu. Mais le coup de grâce pour les troyens arrivait à la 85e, en position de hors jeu Semedo battait Gallon et Grenoble reprenait l'avantage. Malgré 7 minutes de temps additionnel, l'ESTAC s'inclinait pour la troisième fois de suite. Fort heureusement, ça n'a pas gagné devant donc tout est encore jouable même si il faudra être costaud à Lens mardi soir.



Commentaires