AITA GAYE, QU’EST CE QUE TU FAIS PENDANT LE CORONAVIRUS?

Le Coronavirus a stoppé net le monde du sport. Et le sport gardois n'a pas été épargné par cela. Plus de compétitions, plus d'entrainement d'équipe. J'ai décidé durant cette période d'aller à la rencontre des sportifs gardois, des coachs gardois, des présidents gardois et des clubs gardois pour savoir comment ils vivent ce moment inédit. Place a Aïta Gaye la volleyeuse sénégalaise du Nîmes Volleyball qui était en pleine cuisine au moment de l'interview
JS30: Quel est ta situation actuellement? Ou est ce que tu es? Et dans quel état d’esprit?
AG: Je suis enfermée dans mon appartement chez moi à Nîmes
Bah écoute suis stressée mais je tiens le coup
JS30: Tu vas continuer à t’entraîner? Tout seul? avec un coach ou avec ton club?
AG: Je m’entraîne toute seule
JS30: Qu’est ce qui est prévu à ton programme d’entraînement?
AG: Je fais des exercices à la maison gainage corde à sauter squat abdominaux pompes etc
JS30: Tu vois la suite des événements de quelle façon? Comment vas tu occuper tes journées?
AG: Ca risque d’être long mais je compte m’occuper de temps en temps avec ce que j’aime le plus cuisiner , regarder des films sur netflix ou des séries sénégalaises et faire des trucs rigolos avec ma petite sœur on s’ennuie pas trop
JS30: On ne peut pas faire un trait sur ces 8 mois de compétition, que retiens tu de la 1ere partie de saison, quel est ton meilleur souvenir?
AG: Je retiens une équipe battante et soudée on tombe ensemble on se relève ensemble, c’est ma deuxième famille d’ailleurs elles me manquent grave mes mimis 🥰
Mon meilleur souvenir le premier jour ou j’ai rejoins l’équipe juste après la CAN
JS30: Allez pour finir, quel est ton message face à ce Coronavirus?
AG: Je lance un message toute la population de la France et du Sénégal de respecter les règles de confinement et les mesures sanitaires et on continue de prier pour que ça passe vite inchallah.

Commentaires