LE RCAGR30 N'Y ARRIVE PLUS, LE RCU REGAGNE ENFIN

 3... Après l'Isle sur Sorgues et l'AS Monaco, le Rugby Club Les Angles a été battu pour la 3e fois de la saison. Dans une mauvaise passe, les joueurs du président Sanciaume se sont logiquement inclinés 15/27 face au leader Avignon Le Pontet que les gardois avaient battu au match aller. Si les vauclusiens frappaient les premiers au pied 0/9 après 8 minutes, la réaction des locaux ne se faisaient pas attendre et Cornier aplatissait dans l'embut 5/9. Mais la joie était de courte durée et c'est l'ex anglois Mortelette qui marquait un essai pour l'USAP84 5/14. Les visiteurs encaissaient à la 18e un carton rouge qui semblait ouvrir droit le chemin de la victoire aux protégés du trio Boileau/Sanciaume/Astay. Mais au contraire, cela allait complètement déstabiliser les anglois qui se retrouvaient menés 8/24 à la pause. Certes, la seconde période était un peu meilleure mais a aucun moment, le RCAGR n'a semblait en état de renverser la situation et s'inclinait finalement 15/27. Valentin Daux était conscient après le match de la mauvaise passe que traverse son équipe « c’était un match de haut niveau, Le Pontet voulait venir gagner chez nous pour laver l’affront du match aller où nous avions gagné a la dernière seconde. Après 10 min de jeu le score était déjà de 0/9 pour USAP84 , avec leur Numéro 10 qui en suite n’a eu cas gérer le jeu, Ils avaient un plan de jeu bien mis en place ce qui nous a laissé très peu de chance de revenir, même après leur carton rouge. En seconde mi temps ont y a mis un peu plus d’agressivité et de vitesse de jeu ce qui nous a permis de se rapprocher au score mais l’écart était trop conséquent. On est dans une mauvaise passe mais il va falloir aller chercher des points a Aix sinon ça va vite être compliqué pour nous ». Pour Dimitri Joly la défaite est logique mais le demi de mêlée anglois se veut optimiste « La défaite est logique au vue de la physionomie du match. On a subi d’entrée de jeu l’Usap a mis la main sur le ballon pendant 15-20 min et on a enchaîné les fautes et encaissé des points.
Comme sur les 4/5 derniers matchs on fait beaucoup de faute et trop de déchets dans le jeu. Il n’y a pas de regret à avoir sur ce match car l’usap était plus fort. Ce qui est regrettable c’est de perdre 2 matchs qui étaient largement à notre portée (l’isle sur sorgue/Monaco).
Après je suis pas inquiet pour la suite du championnat, cette semaine off va nous permettre de se reposer et bosser pour préparer le bloc de 3 qui sera important »
A Uzès, on jouait la 80e minute, le score était de 10/13 pour l'US Mourillon, club de la banlieue de Toulon. Le RCU allait il encore échouer encore une fois alors qu'il méritait beaucoup mieux. Les uzétiens avaient débloqué le score les premiers sur un essai transformé de Robbe mais a peine le temps de toucher à nouveau le ballon que les varois avaient égalisé pour arriver à la pause sur ce score de 7/7. C'est au pied que ça allait donc se jouer et les varois marquaient une fois de plus 10/13. Jusqu'à cette fameuse 80e minute, ou Damien Vives, l'ouvreur des joueurs du duché crucifiait des visiteurs qui pensaient bien s'imposer dans le Gard. Le numéro 10 d'Uzès transformait lui même son essai et offrait une deuxième victoire à son club dans cette saison difficile. Un Damien Vives qui savourait « c’est une victoire qui fait du bien au groupe qui a su s’accrocher dans le match en étant accroché derrière au score, là où d’habitude nous lâchions. Le groupe a su se serrer les coudes et arracher une victoire après la fin du temps de jeu, une victoire à l’envie et à l’orgueil"

Commentaires