LES FILLES DU FUTSAL MARGUERITTOIS RÉUSSISSENT LEUR ENTRÉE DANS LA NOUVELLE LNFF

Avec la Ligue Nationale de Futsal Féminin c’est une nouvelle compétition à laquelle les marguerittoises allaient se frotter. Ce week-end, c’était le round 1 de la poule C qui offrait des confrontations face à Olympique Rivois et au Toulon Élite Futsal. Avec l’objectif d’accéder au round de cette nouvelle compétition censée réunir ce qui se fait de mieux en matière de futsal féminin.
Le premier match opposait donc les filles du coach Christophe Cariat aux iséroises de Rives.
Comme a chaque match, les gardoises peinent à rentrer dans le Game. Le jeu est assez équilibré au début du match. Sur une action collective, Roussel ouvre le score : 1-0.
Ce premier but a commencé à libérer toute l’équipe mais les filles du FM n’étaient pas à l’abri. Juste avant la mi-temps, Magnier récupère le ballon au milieu de terrain, dribble une joueuse et se retrouve face au gardien, balle piquée en lucarne : 2-0.
Ce deuxième but libère totalement les Marguerittoises même si le contenu du match n’est pas satisfaisant, il permet de mettre en confiance et d’aborder la deuxième mi-temps avec plus de sérénité.
Sérénité qui s’est poursuivi, puisque Lizzano après une récupération de balle dribble la gardienne et vient mettre le ballon au fond des filets. Parasme participera également à la victoire en inscrivant le dernier but de la rencontre d’une frappe qui passe entre les jambes de la gardienne : 4-0
Après une victoire toulonnaise sur Rives, Marguerittes passait au duel de titans face à une solide équipe toulonnaise. Les deux équipes se renvoient les buts tout le long du match.
Cueilli a froid, c’est Toulon qui marque le premier but. Magnier réussit à égaliser sur une action individuelle.
Match très intensif, Toulon marque le deuxième but. Sur une belle action collective, Mourard inscrit son premier but sous ses nouvelles couleurs. Score à la mi-temps 2-2.
La deuxième mi temps redémarre sur les chapeaux de roues, Toulon reprend l’avantage : 3-2. Mais les gardoises réussissent à recoller au score dans l’immédiat, un une-deux entre Magnier et Parasme déstabilisent la défense, et Magnier réussit l’égalisation.
Les filles du coach Cariat pouvait prendre l’avantage mais sur l’action suivante c’est bien Toulon qui réussit à inscrire le 4ème but : 4-3. Il reste 2 min de jeu quand coach Cariat décide de jouer en power play.
Coaching payant puisqu’au 5 secondes de la fin, Lizzano crucifia le gardien : 4-4
La première place du groupe allait se décider aux penaltys : victoire 3-2.
Marine Magnier était « Fière de ce résultat et de cette première place. Je sais que nous avons l’équipe pour jouer les premiers rôles et nous répondrons présentes. Bien entendu il y a encore beaucoup de choses à travailler, mais nous sommes sur une bonne dynamique. Nous restons invaincus cette saison que ce soit en championnat AFF ou en ligue nationale de futsal féminin (LNFF). Le deuxième match a permis de montrer le vrai visage des filles, une mentalité de guerrière. Nous n’avons rien lâché jusqu’à la dernière seconde. Je suis fière de ma team et de mon staff. Merci aussi à nos supporters et aux garçons du club d’être venus. Leur soutien est très important. Maintenant place au travail, la FEF Champions League approche et le titre de vice-championne d’Europe de l’an passé ne nous suffit pas ».
Le coach Christophe Cariat savourait lui aussi « Pour l'entrée dans cette nouvelle compétition nationale, l'objectif était clair : se qualifier pour le tour suivant  afin de pouvoir rencontrer de nouvelles équipes féminines  issues de gros clubs nationaux. Objectif atteint pour nous, avec une victoire tout en maîtrise face à nos amies de rives. Un placement défensif efficace et un jeu d'attaque collectif  performant. Pour le second match face au gros club de Toulon, nous avons été bousculé sur le plan physique, mais nous avons su répondre par un état d'esprit irréprochable, sans jamais s'affoler ! En pratiquant un futsal vraiment intéressant, qui valide le travail entamé depuis un petit moment. Victoire au penalty, qui nous assure la 1 ère place du groupe.
Une belle soirée avec 3 équipes dotées de qualités et de super mentalité.
Maintenant, nous avons 1 mois pour préparer la champions ligue à domicile, et le second tour de cette LNFF ». Un coach doublement heureux car le week-end a été superbe pour le club marguerittois avec la qualification des garçons pour la finale de la coupe Gard/Bouches du Rhone « En ce qui concerne les mecs, la fin de saison s'avère passionnante. Avec une finale de la coupe du Gard /BDR, historique pour le club. Et nous sommes encore en lice pour une qualification aux finales nationales. Cela va être compliqué, mais l'état d'esprit du groupe est vraiment extraordinaire.
Il y a de la qualité dans cet effectif, et malgré les blessures et indisponibilités , l'équipe trouve souvent les ressources pour l'emporter. Mais le plus dur reste à faire »

Commentaires