LES FRÈRES VERNIER, QU’EST CE QUE VOUS FAITES PENDANT LE CORONAVIRUS?

Le Coronavirus a stoppé net le monde du sport. Et le sport gardois n'a pas été épargné par cela. Plus de compétitions, plus d'entrainement d'équipe. J'ai décidé durant cette période d'aller à la rencontre des sportifs gardois, des coachs gardois, des présidents gardois et des clubs gardois pour savoir comment ils vivent ce moment inédit. Place aux frèeres Vernier, Arthur le troisième ligne du Rugby Club Nîmois et Benjamin le gardien des Kroko Sport Nimes Roller Hockey
JS30: Quel est ta situation actuellement? Ou est ce que tu es? Et dans quel état d’esprit?
AV: Ma situation actuelle est que je suis confiné chez moi. Mon entreprise est fermée, les entraînements avec le RCN sont également suspendus jusqu’à nouvel ordre.
BV: Pour ma part je continue de travailler car nous avons pas reçu ordre de fermer donc je jongle entre le boulot, les chevaux à nourrir et un peu de bricolage à la maison. Je limite le contact avec ma famille, je prends des nouvelles par téléphone ou par message.
JS30: Tu vas continuer à t’entraîner? Tout seul? avec un coach ou avec ton club?
BV: Concernant l’activité sportive, je fais pas plus que ça si ce n’est de l’activité quotidienne à mon terrain ou dans mon jardin. Planter des piquets, couper du bois ça fait toujours un peu de muscu (rires)
AV: J’essaye de continuer à faire un peu d’activité physique avec un programme de notre prédateur physique mais c’est un peu compliqué dans un appartement
JS30: Qu’est ce qui est prévu à ton programme d’entraînement?
AV: On a des séances de renforcement musculaire, dès séances que l’on peut réaliser sans matériel spécifique
BV: On va dire que je n’est pas de programme d’entraînement à l’année si ce n’est nos entraînements deux fois par semaine et les matchs le week-end. Je faisais un peu de tennis avec mon père mais la tout est à l’arrêt donc on attend avec impatience la reprise si cela est possible bien sûr le plus rapidement possible.
JS30: Tu vois la suite des événements de quelle façon? Comment vas tu occuper tes journées?
BV: Avec le travail et le retard pris dans l’entretien du jardin de la maison et de mon terrain, les journées sont bien remplies pour moi puis au pire des cas j’ai ma copine qui me trouve toujours un truc à faire ou à changer (rires)
AV: Pour la suite des évènements, je pense que l’on risque de trouver le temps long... Le confinement risque d’être prolongé. Pour le moment, je regarde des films, je joue à la play mais ça risque d’être long la suite...
JS30: On ne peut pas faire un trait sur ces 8 mois de compétition, que retiens tu de la 1ere partie de saison, quel est ton meilleur souvenir?
AV: Ce fut une première partie de saison compliqué pour nous. Nous n’avons pas atteint l’objectif que nous nous étions fixé en début d’année. C’est donc un échec. Il faut en tirer les enseignements pour la saison prochaine. Le meilleur souvenir est la victoire contre Nice chez nous, on avait fait preuve d’une grande solidarité en fin de match et on avait réussit à conserver notre victoire !
BV: Bien sûr qu’on ne va pas oublier les 8 premiers mois de compétition surtout que pour nous ils sont important. C’est la reconstruction de notre équipe de roller et on espère de tout cœur pouvoir reprendre le championnat et faire les phases d’accession à la n3 et puis essayer d’aller viser le titre de champion cette année.
Pour mon meilleur souvenir c’est le match de coupe de France qui malheureusement pour nous a été perdus de justesse 3 à 2 mais à titre personnel c’est un match qui nous a tous prouvé de ce qu’on pouvait réaliser face à une équipe qui joue 3 division  au dessus de nous.
JS30: Allez pour finir, quel est ton message face à ce Coronavirus?
BV: Aujourd’hui on a pas le choix il est là faut faire avec et continuer a positiver et avancer tout en protégeant nos proches avec pour le rappeler quand même une lueur d’espoir dans les statistiques car 98% des gens en guérisse.
AV: Restez chez vous et arrêtez de dévaliser les pâtes et le PQ !


Commentaires