L’USAM EN GROSSE DIFFICULTÉ À PARIS

En difficulté à l’image de son gardien Remi Desbonnet où de son ailier buteur égyptien Mohammad Sanad qui a dû attendre la...44e minute pour marquer son premier but après 5 échecs. Privé de Jean Jacques Acquevillo et d’Obrian Nyateu, l’USAM loupait son début de match pour se retrouver rapidement mené de 5 buts. Mais cette équipe a de l’orgueil, la Green Team revenait à 3 buts à la pause. Le début de seconde période était assez équilibré mais Paris accélérait et Nimes ne s’en relèverait pas. L’écart passait à 7 puis 10 buts. Sans forcer, sans sur jouer comme l’a dit Francois Xavier Houlet sur les antennes de Bein Sports, le PSG venait de faire la différence. Une différence entre le 1er et le 3e de la Lidl Starligue beaucoup trop grande. L’USAM n’est plus invaincu en championnat en 2020 après cette défaite 39/29. Remi Desbonnet sur Bein n’a pas aimé l’image laissée par son équipe, pas aimé la façon dont son équipe a abdiquer trop rapidement, regrettant les absences de deux joueurs de la base arrière.

Commentaires