LYLIAN DOULAY, QU'EST CE QUE TU FAIS PENDANT LE CORONAVIRUS?

Le Coronavirus a stoppé net le monde du sport. Et le sport gardois n'a pas été épargné par cela. Plus de compétitions, plus d'entrainement d'équipe. J'ai décidé durant cette période d'aller à la rencontre des sportifs gardois, des coachs gardois, des présidents gardois et des clubs gardois pour savoir comment ils vivent ce moment inédit. Place a Lylian Doulay multiple fois titré au niveau mondial, européen et français de TaekwanDo
JS30: Quel est ta situation actuellement? Ou est ce que tu es? Et dans quel état d’esprit?
LD: Toutes les compétitions stages et déplacements ont été annulés jusqu’à nouvel ordre, donc la saison est fini, le championnat d'Europe de début mai en Slovaquie était la dernière compétition prévu pour finir... malheureusement je fini la compétition sans pouvoir concourir une dernière fois mais  heureusement j'ai tout fait depuis 16 ans et tout gagné de multiples foi même. Je ne réalise pas encore qu'une page se tourne. Je suis à la maison depuis 10 jours à garder ma fille et j'ai aussi arrêté de donner les cours aux clubs de Nîmes. Je prends les choses avec philosophie nous sommes tous dans le même cas, c'est la vie on sera plus fort et d’autres bonnes choses s'en viennent.
JS30Tu vas continuer à t’entraîner? Tout seul? avec un coach ou avec ton club?
LD: Même si la compétition est fini j'ai d'autres gros objectifs cette année. Depuis que je vis à Nîmes je m'entraine tous les jours, plusieurs fois par jour à la maison.
JS30: Qu’est ce qui est prévu à ton programme d’entraînement?
LD: Je pratique la partie Taekwon-Do technique et travail des habiletés des jambes principalement 3X semaine, la condition physique 2x et un entrainement complémentaire à tout cela, tabata activations etc
JS30: Tu vois la suite des événements de quelle façon? Comment vas tu occuper tes journées?
LD: J'espère un retour à la normale en mai juin, donc on essaiera de finir la saison du club comme on peut, à voir si on ne continue pas en juillet. Je me prépare à passer un grade supérieur cet été donc beaucoup d'entrainement et révision d'ici là, puis préparation de la prochaine saison. en Octobre se déroulera la coupe du Monde en Slovénie je pense y aller mais changer de coté et être arbitre. Les journées sont bien occupées entre ma fille et les entraînements, travail de fond pour le club , préparation de l'examen de la thèse. Je veux aussi continuer à me former : en préparation mentale, posturologie et sport et management du sport. Donc l'année est chargée...
JS30: On ne peut pas faire un trait sur ces 8 mois de compétition, que retiens tu de la 1ere partie de saison, quel est ton meilleur souvenir?
LD:Cette saison 2019-2020 fut bonne en tout point avec de bons résultats et mon niveau qui n'a jamais été aussi bien, c'est quand j'atteints enfin mon meilleur niveau que la compétition se termine ha ha ! J'ai passé de très bons moments à chaque événement et j'ai déjà hâte de vivre les suivants !
JS30: Allez pour finir, quel est ton message face à ce Coronavirus?
LD: Il y aura un avant et un après coronavirus. Le monde entier est impacté pas seulement celui du sport. C'est un événement majeure très sérieux actuellement et qui aura des répercussions après.
Je te remercie pour cet interview et vous souhaite à toutes et à tous beaucoup de courage pour passer cette période difficile. (NB : J'ai travaillé 15 ans dans les sous marins donc le confinement stricte et sans contact je connais et ce qui fait tenir c'est de savoir ce qui nous attend après : des jours meilleurs. Nous allons retrouvé les joies des plaisirs simples. Quand je rentrais de mission, rien que de sentir le vent et le soleil sur notre corps était fort. Aller se promener, sortir, voir ses amis etc... La privation de certaines choses permet de les apprécier encore plus à leur retour.

Commentaires