LE GARDOIS LIONEL LEFEBVRE ET LE BOB A 4 FRANÇAIS QUINZIÈMES DES MONDIAUX

C'est à Altenberg en Allemagne que Romain Heinrich, Dorian Hauterville, Alan Alais, Jérémie Boutherin et le gardois Lionel Lefebvre participaient aux championnats du monde de Bob à 4. L'occasion pour l'équipe de France de conclure sa saison. Après une journée de samedi hyper positive conclue par des 10e et 11e places, celle de dimanche a été un peu plus diffcile avec des 15e et 17e place qui placent finalement nos bleus à la 15e place du classement final à 3"08 du bob allemand champion du monde. Une 15e place qui satisfaisait quand même le Castillonais Lionel Lefebvre malgré ce dimanche un peu plus compliqué "Samedi dernier nous avons eu les 2 premières manches de la coupe du monde de bob à 4. Nous avons eu un très bon dossard de départ pour la 1ère manche avec le numéro 2, ce qui nous a donné un bon avantage au niveau de la qualité de glace. Au delà du pilotage optimale nous voulions atteindre deux autres objectifs: Le premier étant le chrono de poussé, nous voulions battre le record tout temps qui est de 5,21s. Malheureusement sur les 2 premières manche nous avons fais 5,22 soit à 0,01 s du record. Très très proche. Puis le second objectif était l’aérodynamique. En effet nous avons chercher sur la totalité des manches nous avons essayer de ce placer de façon optimale durant chaque minutes de descente malgré les 5/6 jet reçu lors de certains virages. A la fin de la première journée nous nous sommes placer à la 10eme place!!!! Très bon départ. Le samedi soir un roulement de plusieurs choses c’est mis en place. Un roulement entre les massages de récupération avec le kiné de l’équipe de France et le ponçage des patins pour les deux dernières manche du lendemain. L’objectif du dimanche était de rester dans le top 12.
Les choses ne se sont pas passé comme prévues car malgré les intentions et motivations nous avons rétrogradé à la 15eme place. Plusieurs choses on moins étaient de notre côtés, les chrono de poussé légèrement moins rapide, blessure du break man sur le 3eme run lors de la poussée et quelques erreurs de pilotage. Étant une petite nation par rapport au autre nations plus développer, nous avons pas le même niveau de matériel qu’eux du coups nous n’avons aucune marche de manœuvre et chaque légère « erreur » se paient cash à ce niveau là de compétition. Cette compétition marque La fin de saison. Mais cette deuxième place provisoire lors de la première manche nous montre que nous sommes capables dès l’année prochaine d’être en concurrence directe avec les meilleurs. À nous de travailler encore plus dur pour y parvenir. La nous allons faire une coupure de quelques semaines pour récupérer de cette longue saison et guérir les 2/3 bobos qui se sont installés durant la saison."






Commentaires