RAPHAEL FACCHINI, QU'EST CE QUE TU FAIS PENDANT LE CORONAVIRUS?

Le Coronavirus a stoppé net le monde du sport. Et le sport gardois n'a pas été épargné par cela. Plus de compétitions, plus d'entrainement d'équipe. J'ai décidé durant cette période d'aller à la rencontre des sportifs gardois, des coachs gardois, des présidents gardois et des clubs gardois pour savoir comment ils vivent ce moment inédit. Place aux coachs, entraîneurs, managers général, adjoints ou préparateurs en tout genre. Et pour commencer place à Raphael Facchini des Kroko Sports Hockey sur Glace.
JS30: Quel est ta situation par rapport à ton club ? Ou es tu? Et dans quel état d’esprit?
RF:Bonjour, Comme la majorité des gens sensés, je suis confiné chez moi avec ma famille. Je suis plus sensible peut être que d'autres à ce sujet car ayant une maladie auto immune je suis potentiellement à risque. Mais cela me permet aussi de continuer la rénovation dans notre nouvelle maison, je ne m'ennuie pas!!.
JS30: Qu’est ce que ça fait un(e) coach pendant une crise comme celle que l’on est en train de vivre? 
RF: Mon travail était déjà accès avant cette crise sanitaire sur la fin de saison et surtout la nouvelle! Je suis donc en mode recrutement joueurs pour la saison prochaine et sur la mise en place des futurs championnats jeunesses. J'ai également créer des vidéos pour les jeunes du club pour qu'ils restent en forme durant cette période!! Il reste encore beaucoup de travail administratif, j'ai donc des journées bien chargées encore!
JS30: Tu as tes joueurs ou joueuses au tel régulièrement? Tu les trouves comment?
RF: J'en ai eu certains au téléphone pour parler avec eux de la saison prochaine et je reste en contact avec eux. Ils vont bien mais la saison écourtée leurs a laissé un peu un gout amer....
JS30: Quel bilan tu fais de ces 8 premiers mois de compétitions?
RF: Un peu mitigé....En ce qui concerne l'équipe première, nous avons fait une bonne saison malgré notre non qualification en playoff. La poule était très homogène cette saison et il était difficile de se qualifier pour toutes les équipes. Nous avons manqué de chance, avec en début de saison quatre joueurs qui n'ont pu rester dans l'effectif pour raisons professionnelles, et de trop nombreux blessés durant la saison. Ce qui nous a valu de perdre des matchs par manque de fraîcheur et non par le niveau de jeu proposé. C'est pourquoi nous recrutons cette saison pour étoffer ce groupe.Le positif vient surtout du hockey mineur. En effet on peut se targuer d'être un club comptant à ce jour 220 licenciés. Lorsque l'on sait que le club de hockey sur glace n’existe que depuis 2 saisons et demie et que des clubs voisins qui sont là depuis bien plus d'année que nous en compte légèrement plus....on peut que se féliciter de cet engouement pour le hockey sur glace sur Nîmes. Nous le devons à nos entraîneurs et bénévoles qui font un boulot remarquable.
JS30: Quel est ton meilleur moment de ce début de saison et inversement qu’est ce que tu aimerais changer?
RF: Mon meilleur moment cette saison est sans doute la première édition de la FERIA du Hockey sur glace, co-organisé avec la FFHG (Fédération Française de Hockey sur Glace) et la venue du président Monsieur Luc Tardif. Ce fut une belle promotion du hockey pour la ville et le Gard. Le moins bon souvenir, je préfère pas en parler et l'oublier..; rires;
JS30: Quel est ton message face à ce Covid19? 
RF: RESTER CHEZ VOUS!!! c'est un match compliqué mais on le gagnera avec de la discipline et de la rigueur!

Commentaires