YOANN SOUM, QU'EST CE QUE TU FAIS PENDANT LE CORONAVIRUS?

Le Coronavirus a stoppé net le monde du sport. Et le sport gardois n'a pas été épargné par cela. Plus de compétitions, plus d'entrainement d'équipe. J'ai décidé durant cette période d'aller à la rencontre des sportifs gardois, des coachs gardois, des présidents gardois et des clubs gardois pour savoir comment ils vivent ce moment inédit. Place aux coachs, entraîneurs, managers général, adjoints ou préparateurs en tout genre. C’est le coach président du Beaucaire Futsal Yoann Soum qui me répond aujourd’hui.
JS30: Quel est ta situation par rapport à ton club ? Ou es tu? Et dans quel état d’esprit?
YS: Forcement nous avons arrêté toute activité, je suis donc confiné à la maison et au repos. Nous sommes dans le flou complet en ce qui concerne la reprise ou non des championnats, je pense qu’il serait judicieux de tout arrêter.
JS30: Qu’est ce que ça fait un(e) coach pendant une crise comme celle que l’on est en train de vivre?
YS: J’ai enlevé le costume de coach pour enfiler ceux de professeur ou de nounou car j’ai quatre enfants. Aide aux devoirs, animations, dessins animés nous essayons tant bien que mal de combler nos journées tout en prenant du plaisir en famille. Plus sérieusement en ce qui me concerne, je me suis déconnecté complet car il est difficile de prévoir quoi que ce soit.
JS30: Tu as tes joueurs ou joueuses au tel régulièrement? Tu les trouves comment?
YS: Nous avons un groupe Messenger où nous avons l’habitude d’échanger sur les avancées de la fédération. J’ai senti de la déception par rapport à l’arrêt provisoire du championnat et aussi de la crainte par rapport au virus.
JS30: Quel bilan tu fais de ces 8 premiers mois de compétitions?
YS: Franchement nous avons bien démarré la saison en finissant champion d’automne mais aucune victoire depuis la reprise, nous sommes troisième à 4 points des deux premiers (Kingersheim et Chavanoz).
JS30: Quel est ton meilleur moment de ce début de saison et inversement qu’est ce que tu aimerais changer ?
YS: Le meilleur moment était à Chavanoz ou nous avons gagné très largement (3-10) face à une équipe invaincue, ensuite, changer la défaite à Furiani 4-3 premier relégable pour le deuxième match retour
JS30: Quel est ton message face à ce Covid19?
YS: De profiter du confinement pour créer plus de lien avec la famille pour ceux qui ne peuvent pas le faire toute l’année.

Commentaires