ANTHONY BRIANCON, QU'EST CE QUE TU FAIS PENDANT LE CORONAVIRUS?

Le Coronavirus a stoppé net le monde du sport. Et le sport gardois n'a pas été épargné par cela. Plus de compétitions, plus d'entrainement d'équipe. J'ai décidé durant cette période d'aller à la rencontre des sportifs gardois, des coachs gardois, des présidents gardois et des clubs gardois pour savoir comment ils vivent ce moment inédit. Place au capitaine du Nîmes Olympique Anthony Briançon qui met fait l'immense honneur de répondre pour la première fois a mes questions. 
JS30: Quel est ta situation actuellement? Ou est ce que tu es? Et dans quel état d’esprit?
AB: Je suis confiné chez moi à Garons avec ma femme. Gaétan Paquiez était la chez moi les 15 premiers jours. Il est parti lundi matin, il a rejoint son domicile avec sa femme et ses enfants. Ca fait un petit vide mais on est la tous les deux, on s'adapte comme la majorité des gens.
JS30: Tu vas continuer à t’entraîner? Tout seul? avec un coach ou avec ton club?
AB: Oui je vais continuer à m’entraîner. Le staff nous a prévu un programme, nous envoie des séances tous les soirs pour le lendemain. Des séances qui varient, souvent c'est crossfit, de la course. Bien sur qu'il faut s'entretenir au maximum et au mieux pour pouvoir reprendre quand on fera appel à nous. Enfin du moins si on fait appel à nous. Aujourd'hui on est un peu dans le flou, on sait pas quand ça va reprendre. Mais il faut se préparer de notre coté au mieux, faire tout ce qu'on nous demande pour pas être surpris à la reprise.
JS30: Qu’est ce qui est prévu à ton programme d’entraînement?
AB: Comme je te l'ai dit un peu avant, c'est beaucoup de footing, de séances de crossfit, un peu de musculation, de gainage, de l'entretien. Un peu de mobilité aussi pour faire travailler les muscles et les articulations du corps, les genoux et les chevilles entre autres.
JS30: Tu vois la suite des événements de quelle façon? Comment vas tu occuper tes journées?
AB: La suite, c'est difficile à dire. On arrive pas trop à se projeter dans cette situation. Aujourd'hui on est confiné jusqu'au 15 avril. Est ce que le confinement va être allongé de 15 jours? Ca malheureusement on le sait pas. Ou plus. Aujourd'hui on est un peu dans le flou donc on s'adapte à l'évolution des choses. Malheureusement on est obligé. Ce qu'il faut se dire, c'est qu'il y a des gens qui sont dans des situations beaucoup plus précaires que nous. On a la chance d'avoir un domicile ou on à la possibilité de faire du sport et des activités physique. Il faut pas l'oublier. Il y a des gens aussi qui travaillent, des infirmiers notamment, des gens de l'ombre à qui je tire un grand coup de chapeau. Et puis aujourd'hui non on peut pas anticiper la suite, on subit malheureusement par rapport à tout ça.
JS30: On ne peut pas faire un trait sur ces 8 mois de compétition, que retiens tu de la 1ere partie de saison, quel est ton meilleur souvenir?
AB: Non c'est sur, on peut pas faire un trait sur ces 8 mois passés. Aujourd'hui on a eu un début de saison un peu difficile ou sur la première partie, on faisait des matchs très corrects malg le ré le résultat. On a manqué d'efficacité. Mon meilleur souvenir c'est bien sur ces mois de janvier février même si j'ai été blessé mais collectivement on a eu une remontée assez énorme ce qui nous a permet de maintenir l'espoir et de nous maintenir en vie. Alors aujourd'hui, on est a une place de barragiste. Ce qui est bien à la vue de ce qui s'est passé depuis le début de saison. Voila on va essayer de transformer, si le championnat reprend, ce bon en très bon.
JS30: Allez pour finir, quel est ton message face à ce Coronavirus?
AB: Si j'ai un message a faire passer, c'est respecter les consignes, les règles qu'on nous a donné. Restez confinés. Je sais que c'est difficile, compliqué pour tout le monde mais il faut pas prendre ça en cas personnel. Il faut que tout le monde soit conscient que la situation est délicate. C'est une situation que l'on maîtrise pas et que personne ne maîtrise dans le monde. Aujourd'hui si on respecte tout ce que l'on nous a demandé, de rester confiné, de rester chez soi pendant la période qu'on nous a demandé, je pense que la situation s'améliorera. Y a que comme ça que ça va s’améliorer. Respectez tous ces gens qui travaillent pour nous, tous ces infirmiers, ces médecins, ces pompiers et j'en passe. respectez ces gens qui sacrifient leurs vies pour nous.





Commentaires