FLO MILO, QUE FAIS TU PENDANT LE CORONAVIRUS?

Le Coronavirus a stoppé net le monde du sport. Et le sport gardois n'a pas été épargné par cela. Plus de compétitions, plus d'entrainement d'équipe. J'ai décidé durant cette période d'aller à la rencontre des sportifs gardois, des coachs gardois, des présidents gardois et des clubs gardois pour savoir comment ils vivent ce moment inédit. Entre le Tchad d'ou il arrive et la Nouvelle Calédonie ou il va partir, c'est chez lui que le FootGolfeur Manduellois Florent Milo a fait étape pour se confiner en famille.
JS30: Quel est ta situation actuellement? Ou est ce que tu es? Et dans quel état d’esprit?
FM: Je suis revenu la semaine dernière d’une mission de quasiment 5 mois au Tchad, de retour à la maison et automatiquement confiné, je suis complètement déconnecté de ce qu’il s’est passé durant mon absence.
JS30: Tu continues à t’entraîner? Qu’est ce qui est prévu à ton programme d’entraînement?
FM: Ma dernière compétition date de la finale de la Footgolf Cup en novembre dernier à Nice, j’ai attaqué depuis la semaine dernière du putting dans le jardin.
JS30: Tu vois la suite des événements de quelle façon? Comment tu occupes tes journées?
FM: J’espère que tout va rentrer dans l’ordre rapidement pour pouvoir retrouver les greens. En attendant je joue le professeur des écoles avec mes 2 enfants tout en préparant les cartons pour mon déménagement en Nouvelle-Caledonie au mois d’août.
JS30: On ne peut pas faire un trait sur ces 8 mois de compétition, que retiens tu de la 1ere partie de saison, quel est ton meilleur souvenir?
FM: La saison de Footgolf se joue de Mars à Novembre, du coup je n’ai pas attaqué la saison 😫
JS30: Une anecdote sur ton confinement?
FM: Il vient tout juste de commencer pour moi, mais il ne va pas falloir que ça s’éternise, j’ai déjà des fourmis dans les pieds !
JS30: Allez pour finir, quel est ton message face à ce Coronavirus?
FM: Il vient tout juste de commencer pour moi, mais il ne va pas falloir que ça s’éternise, j’ai déjà des fourmis dans les pieds !


Commentaires