CHRISTOPHE CARIAT, QU'EST CE QUE TU FAIS PENDANT LE CORONAVIRUS?

Le Coronavirus a stoppé net le monde du sport. Et le sport gardois n'a pas été épargné par cela. Plus de compétitions, plus d'entrainement d'équipe. J'ai décidé durant cette période d'aller à la rencontre des sportifs gardois, des coachs gardois, des présidents gardois et des clubs gardois pour savoir comment ils vivent ce moment inédit. Place aux coachs, entraîneurs, managers général, adjoints ou préparateurs en tout genre. Et à Christophe Cariat coach du Futsal Marguerittois qui sortait d'une bonne séance de sport à son domicile au moment de cet interview.
JS30: Quel est ta situation par rapport à ton club ? Ou es tu? Et dans quel état d’esprit?
CC: Comme chaque sportif français,  professionnel ou amateur ,je suis réduit au chômage technique ,sans possibilité de pouvoir proposer des séances collectives à mes joueuses et joueurs .
Je suis confiné chez moi,à Marguerittes.
Je reste zen ,je suis avec ma petite famille,  tout mon entourage se porte bien, c'est l'essentiel
JS30: Qu’est ce que ça fait un(e) coach pendant une crise comme celle que l’on est en train de vivre?
CC: Je délaisse forcément mes activités de coach ,et j'organise mes journées afin d'avoir un rythme quotidien . Il y a les devoirs de mes filles , la fameuse continuité pédagogique à assurer aussi avec mes propres élèves (prof en collège et prof principal de 3eme ).
On profite aussi pour multiplier les jeux de société, les activités diverses en famille.
Je m'accorde aussi des temps pour moi , lecture ,séries TV ,et surtout un entretien physique quotidien
JS30: Tu as tes joueurs ou joueuses au tel régulièrement? Tu les trouves comment?
CC: On garde le contact, pas forcément au téléphone, mais surtout par les réseaux sociaux (groupes Whatsapp,messenger )
Tout le monde est conscient des difficultés du moment,surtout que nous avons des joueuses directement concernées (travaillent dans la police,gendarmerie, hôpitaux,pompier..)
Les filles ont accusé un peu le coup avec l'annulation de la champion's ligue et d'un autre tournoi international (idem pour les gars )
Chacun et chacune arrive néanmoins à consacrer du temps pour un entretien et renforcement musculaire, avec notamment des exercices et circuits training .
JS30: Quel bilan tu fais de ces 8 premiers mois de compétitions?
CC: Le bilan ,jusqu'à présent, est excellent chez les filles, et le niveau atteint est vraiment intéressant ; un travail très sérieux, beaucoup d'écoute et d'implication de la part de toutes
Chez les gars, la saison est satisfaisante, avec une finale de coupe du Gard/Bouche du Rhône a disputer, et une qualification pour les phases finales toujours possible, afin de rejoindre les féminines
Je n'oublie pas non plus tous mes petits de la futsal académie 30, des U7 au U17, qui doivent avoir des fourmis dans les jambes...
JS30: Quel est ton meilleur moment de ce début de saison et inversement qu’est ce que tu aimerais changer?
CC: Il n'y a pas de meilleurs moments chez les filles ,car j'ai vraiment aimé chaque rencontre ,la qualité de jeu déployé, l'application des consignes ,mais aussi la confiance de chacune envers ses coéquipières. Et un super état d'esprit
Pour les gars, un bon moment est l'aventure en coupe, mais surtout avoir fédérer un groupe qui vit vraiment très très bien, avec une abnégation remarquable, mais aussi avec beaucoup de vie ,de chambrage . On peut regretter sur certains matchs d'avoir eu des blessés, mais c'est le lot de toutes les équipes en sport co; il ne faut pas être tributaire des absences des uns ou des autres.
JS30: Quel est ton message face à ce Covid19?
CC: Il faut prendre son mal en patience, respecter les consignes pour que le confinement ne s’éternise pas. Et profiter de chaque instant, prendre soin de ses proches
C'est un moment particulier pour chacun, mais il faut garder le moral.
Pour tous les sportifs, je sais que chacun a hâte de reprendre, de partager des moments avec ses coéquipiers.
En espérant que la saison puisse reprendre; Mais malheureusement, si ce n'est pas le cas, relativiser et se dire qu'on est en bonne santé, et qu'il y aura d'autres matchs, d'autres championnats, d'autres compétitions


Commentaires