LUDOVIC GROS, QUE FAIS TU PENDANT LE CORONAVIRUS?

Le Coronavirus a stoppé net le monde du sport. Et le sport gardois n'a pas été épargné par cela. Plus de compétitions, plus d'entrainement d'équipe. J'ai décidé durant cette période d'aller à la rencontre des sportifs gardois, des coachs gardois, des présidents gardois et des clubs gardois pour savoir comment ils vivent ce moment inédit. Place aux coachs, entraîneurs, managers général, adjoints ou préparateurs en tout genre. Ludovic Gros, entraîneur du Foot Féminin Nîmes Métropole Gard a joué le jeu du question réponse
JS30: Quel est ta situation par rapport à ton club ? Ou es tu? Et dans quel état d’esprit?
LG: Comme tout le monde, nous sommes à l'arrêt complet depuis le 11/03.
Avec dans un coin de la tête, vu notre position au classement, l espoir que la saison reprenne.
Je suis chez moi, avec ma femme et ma belle fille.
JS30: Qu’est ce que ça fait un coach pendant une crise comme celle que l’on est en train de vivre?
LG: Je m' occupe de différentes façons, jardin, tri, rangement entre autres.
Puis on essaye de s entretenir un minimum, footing, vélo.
JS30: Tu as tes joueuses au tel régulièrement? Tu les trouves comment?
LG: Je les ai plus par texto que par téléphone. Pour prendre de leur nouvelle ainsi que de leurs proches. Gaby, qui s'occupe de la prépa physique, entres autres, leur a donné des séances à faire, donc on fait en sorte qu' elles soient faite.
En tout cas, elles sont toujours motivées pour finir le championnat et décrocher notre place pour jouer les barrages.
JS30: Quel bilan tu fais de ces 8 premiers mois de compétitions?
LG: Le bilan est très positif et satisfaisant.
Nous sommes premier et bien placés pour aller jouer les barrages d accession à la D2.
JS30: Quel est ton meilleur moment de ce début de saison et inversement qu’est ce que tu aimerais changer?
LG: Aujourd'hui c est difficile de sortir un seul moment. Depuis le début de saison, c' est un pur bonheur de travailler avec ce groupe. Surtout de les voir prendre du plaisir et d'être récompenser des efforts fournis. C est un vrai régal.
Ce que je voudrai changer, sans aucune hésitation, ne pas avoir perdu 2 joueuses sur grosses blessures (ligaments croisés).
JS30: Quel est ton message face à ce Covid19?
LG: C'est simple, si nous voulons que ce soit le plus court possible et que le moins de personnes possibles soient touchées, rester chez vous,  respectons ce qu'on nous demande et nous nous retrouverons très vite.



Commentaires