PRÉSIDENT SANCIAUME, QUE FAITES VOUS PENDANT LE CORONAVIRUS?

Le Coronavirus a stoppé net le monde du sport. Et le sport gardois n'a pas été épargné par cela. Plus de compétitions, plus d'entrainement d'équipe. J'ai décidé durant cette période d'aller à la rencontre des sportifs gardois, des coachs gardois, des présidents gardois et des clubs gardois pour savoir comment ils vivent ce moment inédit. Place cette semaine aux présidents et aux acteurs importants du sport gardois. Et c'est le président du Rugby Club Les Angles Gard Rhodanien Alain Sanciaume qui ouvre le bal.
JS30: Quel est votre situation par rapport à votre club ? Ou êtes vous? Et dans quel état d’esprit?
AS: Le club est à l’arrêt sportivement mais nous continuons à travailler en interne pour la préparation de la saison prochaine et des dossiers à valider auprès des institutions.
JS30: Qu’est ce que ça fait un président pendant une crise comme celle que l’on est en train de vivre?
AS: Il a fallu réfléchir rapidement à plusieurs choses dont répondre à la sollicitation de la FFR quant à la montée en fédérale 2 l’année prochaine, anticiper le budget pour l’année à venir avec la baisse certaine liée à la crise économique qui se prépare en espérant qu’elle ait un impact moindre mais je n’y crois guère et prévoir les différents staffs pour l’année prochaine. Nous essayons de faire vivre le club en faisant un bilan de toutes nos catégories au 2/3 de la saison par des newsletters que nous adressons à tous nos dirigeants partenaires élus licenciés en collaboration avec notre étudiante en communication Anaïs.
JS30: Vous avez des joueurs au téléphone régulièrement? Vous les trouvez comment?
AS: Les réseaux sociaux sont utiles en cela, j’en ai eu quelques uns mais le relais s’effectue surtout par le vice président en charge du rugby compétition Olivier Tudela et les entraîneurs Christian Nicolas et Jean Philippe. Et puis on a mis en place une news avec eux ce qui me fait dire qu’ils ne perdent pas leur humour malgré la situation exceptionnelle que l’on vit!
JS30: Quel bilan faites vous de ces 8 premiers mois de compétitions?
AS: Un bon bilan puisque nous sommes second en équipe première et premier avec l’équipe excellence B malgré un trou d’air en février.Les indicateurs étaient au vert 😜. L’ensemble des catégories du club a fait une bonne saison même si nous savons que nous avons des pistes d’amélioration,il faut se remettre en question et chercher toujours à améliorer ce qui ne va pas mais mettre l’accent aussi sur ce qui a bien fonctionné. Je suis plutôt adepte du verre à moitié plein que celui à moitié vide et chercher à le remplir 😜
JS30: Quel est votre meilleur moment de ce début de saison et inversement qu’i encoreest ce que vous aimeriez changer?
AS: Le meilleur moment cela a été la victoire lors de la seconde journée à Aubagne qui a été un phénomène déclencheur pour nous après une contre performance à la maison face à Draguignan. Nous avons enclenché onze victoires de rangs! Le point négatif c’est le trou d’air en février avec un aperçu lié au match nul à la maison face à Aubagne.Nous devons analyser de plus près le pourquoi du comment !Il y a toujours des choses à changer, nous avons notre petite idée 💡😜sur le sujet.
JS30: Quel est votre message face à ce Covid19?
AS: C’est un moment difficile à passer. Je pense en premier aux malades et à tout le monde médical qui se dévoue corps et âme pour sauver les personnes mais aussi tous ceux qui sont sur la brèche et qui travaillent avec beaucoup de courage. On doit leur dire un grand merci et tirer un grand coup de chapeau. J’espère que cette situation va faire réfléchir les gens et les décideurs afin que l’on en retire du positif 😅. Une chose est sûre et certaine le confinement n’est pas une option mais une obligation, afin que nous reprenions tous une activité normale ou quasi normale!





Commentaires