BOUILLARGUES VEUT CONTINUER SA PROGRESSION

Après a voir vécu 55 jours de confinement assez compliqué car comme me l'a dit Sylvain Maestrini le président du club, "la visio et le téléphone c'est bien mais assez particulier pour gérer une crise et préparer une saison", le club de Bouillargues s'est remis en mouvement avec le déconfinement. "On avait anticipé le recrutement mais c'est difficile car on a pas pu mettre de filles à l'essai" me déclarait Sylvain qui reconnait échanger avec Philippe Garnier au minimum deux fois par jour préparer l'avenir du club. "Ce Covid 19 a été une période calme sans entrainement, sans compétition. On a mis notre secrétaire au chômage partiel et on l'a laissé tranquille avec sa fille. Tout a été l’arrêt. Et depuis lundi dernier, c'est reparti. On a repris contact avec nos partenaires et les institutions. Mais devant le flou de la situation, on préfère rester prudent financièrement"
Au niveau de l'effectif, le club a du faire face à l’arrêt de la carrière de Pauline Delon et au départ de Marnie Valette qui rejoint la colonie gardoise de Guillaume Saurina à Nantes afin d'intégrer l'equipe de Nationale1 des "Roses". Pour palier ces deux départs, l'arrière droite Leslie Renault arrive du Pouzin. "Ca fait un moment qu'on la suit et c'est une gauchère qui vient renforcer notre côté droit avec Julie (Godel) dont le poste ne sera pour l'instant pas doublé du fait de l'incertitude qui règne" me précise le président Maestrini. La deuxième joueuse a venir renforcer l'effectif effectue son retour dans un club qu'elle connait bien pour y avoir joué est Johanna Lombardo qui arrive de Bourg de Peage ou elle n'a pu s'exprimer alors qu'elle effectuait son retour dans la Drome en Janvier. Après un match, celle ci s'est blessée aux ligaments croisés et sera opérationnelle à partir du mois de Juillet. "L'avantage avec Johanna, en plus d'être une super joueuse c'est qu'elle connait bien Mouna (Chebbah) avec qui elle a joué au HBCN" rajoute Sylvain Maestrini.
Concernant les infrastructures, le nouveau gymnase a été complètement arrêté pendant le confinement mais depuis quelques jours le chantier a repris. La grue a été enlevé et le bâtiment a été couvert. Pour Sylvain "on s'en sortira pas trop mal car ils avaient un peu d'avance. On espérait une livraison, en Octobre. Dans le plus mauvais cas, ce sera en janvier"
Avec ces deux recrues et ce nouveau gymnase qui arrive, les objectifs du club n'ont pas changer. Le club veut continuer a progresser et accrocher les playoffs. Le directoire du club voulait déposer un statut VAP (qui permet d’accéder à la Ligue Butagaz Energie) mais vu l'incertitude de la prochaine saison, il ne l'a pas fait. Pour cette saison qui arrive, il y a 3 scénarios. Le premier est une reprise normale en Septembre mais le président Maestrini n'y croit pas. Le second est une reprise au 15 octobre avec pour commencer la Coupe de France nouvelle formule avec les D2 et la LBE en système de Poules. Le troisième est une reprise en Janvier sans coupe pour les D2 et juste des phases aller avec les deux derniers qui descendent.
Le mot de la fin est pour le président Maestrini "On a un bel effectif qui ne bouge pas trop chaque année et qui mêle jeunes joueuses et joueuses plus expérimentées. L'ambiance est au top. On a recruté des filles qui vont nous apporter un plus".

Commentaires