JEAN MICHEL MILLET, LE NOUVEAU COACH DU RCN, QUE FAITES VOUS PENDANT LE CORONAVIRUS?

Le Coronavirus a stoppé net le monde du sport. Et le sport gardois n'a pas été épargné par cela. Plus de compétitions, plus d'entrainement d'équipe. J'ai décidé durant cette période d'aller à la rencontre des sportifs gardois, des coachs gardois, des présidents gardois et des clubs gardois pour savoir comment ils vivent ce moment inédit. Aujourd'hui, c'est Jean Michel Millet le nouveau coach du Rugby Club Nîmois qui répond à mes questions. Ce passionné de mêlée, de touches et de ballons portés se livre sur son confinement.
JS30: Quel est votre situation? Ou êtes vous? Dans quel état d'esprit?
JMM: Je suis confiné chez moi depuis le début à Pomerols dans l'Hérault. Avec ma femme qui est infirmière libérale et un de mes deux enfants. Je devais retravailler cette semaine mais la mission que je devais faire n’est pas encore bien calé. Sinon ça commence à être un peu long.
JS30: Qu'est ce que ça fait un coach pendant une situation comme celle qu'on est en train de vivre?
JMM: Je fais un peu de sport mais pas de vélo qui est le sport que je pratique habituellement. Ce confinement m'aura permis de découvrir la visioconférence et l'utilisation du téléphone portable. On devait signer le mardi du confinement mais on a pas pu venir sur Nîmes. J’ai rencontré une seule fois le président Bonné et JB, mon adjoint ne le connait pas encore physiquement.
On a beaucoup travaillé en visio sur le recrutement et sur la mise en forme de la saison administrative. Côté technique, difficile de parler technique à travers un écran. On se sert de ce qui a été fait jusqu'à présent.
JS30: Avez vous les joueurs régulièrement au téléphone?
JMM: Régulièrement ça serait mentir on a surtout eu les joueurs au début. Entre cinq et six heures au téléphone par jour avec les joueurs pour présenter le staff et notre projet de jeu. On s'est divisé les joeuurs avec JB. Sinon j'ai eu Matthieu Roca un peu plus car c’est le capitaine et Tim Daniel pour ce qu’il représente au club.
JS30: Comment les avez vous trouvé?
JMM: On a trouvé un groupe qui a beaucoup souffert la saison dernière. Je ne juge pas ce qui s’est passé avant. C’est un groupe revanchard qui veut oublier la saison passée, un groupe qui veut prouver autre chose que ce qu'il à montré.
JS30: Vous en êtes ou du recrutement?
JMM: Pour le recrutement, on a 4 recrues officielles (Nierat, Roucoux, Benyachou et Chourreau). On est sur un 3/4 polyvalent. Pour nous, il nous manque un seul joueur. Tous ceux qui devaient rester restent
JS30: Votre message face à ce Covid19?
Je regrette que tout le monde n’ait pas joué le jeu car ça met les autres en péril. Contre ce virus pour gagner ce sera collectif...comme au rugby. Il faudra respecter les règles.

Commentaires