LE FFNMG RETROUVE LA D2

La bonne nouvelle est tombée ce week-end, le COMEX de la FFF, devant le constat de ne pouvoir assurer les phases d'accession, a décidé de donner une place pour monter en D2 à la région Occitanie. De ce fait, le Foot Féminin Nîmes Métropole Gard, qui était premier avec 5 points d'avance sur la réserve du MHSC et 11 sur Saint Cyprien 3e, est promu en D2. Une excellente nouvelle pour le club nîmois après une période de confinement difficile. "Comme tout le monde, on a été contraint et forcé de s'adapter. On a pas eu le choix que d'être arrêté. C'était du bon sens. On aurait bien sur préféré que ce ne soit pas le cas mais pour la santé de tous, c'était nécessaire" nous dit Ludo Gros, coach heureux de cette équipe. Et il rajoute "Tout le monde est resté chez soi, on a bossé en visio. Gaby notre prépa physique donnaient des séances aux joueuses et moi je me suis entretenu avec elles et je continue d'ailleurs par messages."
Et ce week-end donc est tombée l'officialisation que tout le monde attendait. "La ligue nous avait lâché le secret il y a quelques jours, ce devait être annoncé dans la semaine dernière mais ça a pris un peu de retard" nous confie Ludo. "Après, on était pas serein, car on ne savait pas trop comment ils allaient se décider. D'ailleurs pour tout t'avouer, je n'ai pas tout compris mais le plus important c'est que l'on monte"
Au  niveau de l'effectif, l'officialisation de la montée est trop récente pour annoncer des noms mais Ludo m'a confié avoir trois accords oraux de 3 filles. En tout le coach nîmois travaille sur la saison prochaine avec son frère Manu qui gère les contacts avec les joueuses et Gaby pour le côté sportif. Côté départ, seul Manon Mauguin ne continuera pas, a regrets, l'aventure pour des raisons professionnelles et une mutation loin du Gard. On attend la décision de 2 ou 3 filles qui attendent leurs résultats parcours sup mais on repartira avec quasi tout le monde.
La nouveauté la saison prochaine va être la création d'une équipe réserve, nécessaire quand on veut avoir un effectif pour la D2. Le but sera de donner du temps de jeu aux filles et d'intégrer des jeunes joueuses, même si cette équipe démarrera au plus bas niveau.
Les objectifs pour l'équipe D2 seront bien sur le maintien. Ludo Gros: "J'ai repris l'équipe il y a deux ans, il y avait un sacré chantier. On se posait même la question de savoir si on allait repartir. On s'est fixé un objectif de remonter en D2 en 3 ans. Même si les circonstances sont particulières, on y arrive des la 2e saison". Preuve de sa bonne santé, le club nîmois a intégré des jeunes pousses dans son effectif tel Lola Delavault, signe de sa vocation à être un club formateur, véritable ADN pour un club au budget modeste. La création d'une réserve est importante en ce sens.
Le mot de la fin est pour le coach "On est un club avec un petit budget donc il faut recruter malin. On a un état d'esprit irréprochable, ce qui a fait notre force. Et on va s'appuyer sur ça. On cherche des filles qui vont aller dans ce sens la. On était peut être pas la meilleure équipe de la poule cette saison, à part un match on a pas surclassé nos adversaires mais grâce à notre état d'esprit on a réussi"

Commentaires