NICO DESBONNET, QUE FAIS TU PENDANT LE CORONAVIRUS?

Le Coronavirus a stoppé net le monde du sport. Et le sport gardois n'a pas été épargné par cela. Plus de compétitions, plus d'entrainement d'équipe. J'ai décidé durant cette période d'aller à la rencontre des sportifs gardois, des coachs gardois, des présidents gardois et des clubs gardois pour savoir comment ils vivent ce moment inédit. Aujourd'hui place à une journée Beachhandball sur JuSports30 avec deux joueurs fortement marqué par notre département. Le second Beachhandballeur à un nom qui parle aux passionnés de l'USAM. Mais chez les Desbonnet, Nico est plus que le petit frère de Rémi, il a été juste phénoménal lors de la victoire historique de la Team tchatcheurs lors de la Limbourg Indoor EBT Karin Cup, 1er grand tournoi remporté par une équipe française.
JS30: Quel est ta situation actuellement? Ou est ce que tu es? Et dans quel état d’esprit?
ND: Je suis chez mon père à Montpellier, mon était d’esprit est plutôt optimiste comme la sorti du confinement à été programmé pour le 11 mai donc je tiens le coup puisqu’on touche à la fin
JS30: Tu continues à t’entraîner? Qu’est ce qui est prévu à ton programme d’entraînement?
ND: Oui je m’entraîne 3 fois par semaine avec un programme comme un circuit training
JS30: Tu vois la suite des événements de quelle façon? Comment tu occupes tes journées?
ND: J’occupe mes journée soit en faisant du sport soit devant des séries ou mes devoirs et je joues à la play aussi
JS30: On ne peut pas faire un trait sur ces 8 mois de compétition, que retiens tu de la 1ere partie de saison, quel est ton meilleur souvenir?
ND: Je retiens de cette saison une première victoire pour le beach français cette hiver en Hollande et la saison en indoor avec Frontignan, mon meilleur souvenir restera cette année notre première victoire d’un tournoi international avec la team tchatcheur
JS30: Une anecdote sur ton confinement?
ND: A part une énorme routine nan pas grand chose
JS30: Allez pour finir, quel est ton message face à ce Coronavirus?
ND: Mon message pour cette fin de coronavirus, si j’ai un conseil à vous donner, ne sortez pas bêtement le 11 mai, attendez 2,3,4 jours encore sinon tout ce que nous aurons fait jusqu’à la n'aura servi à rien. Prenez soin de vous !

Commentaires