NIMES BASKET VEUT JOUER LE HAUT DU TABLEAU EN SENIORS ET L'ÉLITE CHEZ LES JEUNES

Scotchées à la dernière place de Nationale 3, les filles du Nîmes Basket auraient du être reléguées en cette fin de saison, les garçons eux, qui jouaient les premiers rôles en PréNat, pouvaient viser une montée. Le Covid19 a effacé tout cela et les deux équipes devront repartir à zéro dans la même division. L'histoire du verre à moitié vide et à moitié plein. Des l’arrêt des championnats acté par la fédération française de Basket, le président Emmanuel Beaufort a pris un peu de temps pour lui "ça nous a permis de souffler au niveau du bureau. La saison dernière, l'ancien président a été démissionnaire et on s'est retrouvé avec beaucoup de travail derrière notamment au niveau financier et administratif. Pendant le début du confinement, face à l'incertitude du temps que cela allait durer, on s'est reposé. On avait préparé beaucoup d'événements dont la gestion de la buvette de la venue des Harlem Globe Trotters qui ont été annulé. On a donc soufflé puis assez vite on s'est remis au boulot pour préparer la nouvelle saison". Concernant les deux équipes seniors, la N3 filles est maintenue et la Prénat garçons reste à ce niveau. Pour le président du club "la N3 a manqué d'expérience"
Au niveau du staff, même si il s'est posé la question en cas de descente, l'ancien professionnel Jimmy Nebot sera encore à la tête de l'équipe féminine. L'effectif des filles et des garçons devraient être renforcer, notamment avec un apport d'expérience chez les joueuses de Nebot. Une excellente joueuse de N2 venant de Rennes et une venant de Aix devraient arriver et le club recherche encore un à deux renforts. De plus, l'équipe 2, composée d'anciennes joueuses va jouer en région la saison prochaine, ce qui est une bonne chose pour la section féminine.
Pour le président, les objectifs sont simples, "jouer les premières parties de tableau tant chez les filles que chez les garçons. On a eu plus de temps pour se préparer chez les filles et on visera clairement le haut du tableau. Quand aux garçons, si on peut jouer l'accession en N3, on le fera.
Notre plus gros objectifs se passe chez les jeunes. On vise des équipes Elite dans toutes les catégories. Aujourd'hui, on joue les championnats régionaux, il faut viser les championnats de France. Il y a un gros vivier de jeunes dans le Gard. et même si cela coûte beaucoup d'argent, c'est un objectif. Le Nîmes Basket c'est 376 licenciés, ce qui en fait le 5e club d'Occitanie. On doit viser le niveau France. Même si le gros problème est le manque d'une salle adaptée au basket d'un bon niveau, et ce malgré les nombreuses aides de la Mairie de Nimes. On est ambitieux"


Commentaires