YOHAN ORSONI, QUE FAIS TU PENDANT LE CORONAVIRUS?

Le Coronavirus a stoppé net le monde du sport. Et le sport gardois n'a pas été épargné par cela. Plus de compétitions, plus d'entrainement d'équipe. J'ai décidé durant cette période d'aller à la rencontre des sportifs gardois, des coachs gardois, des présidents gardois et des clubs gardois pour savoir comment ils vivent ce moment inédit. Orsoni? Pour les passionnés de sport gardois, ce nom représente beaucoup de choses. Avec un papa ancien footballeur professionnel au Nîmes Olympique, à Bagnols-Pont, à Strasbourg et l'Olympique d'Alès, Yohan a baigné dans le sport. Il est actuellement le capitaine et le meilleur buteur des Kroko Sport Nimois en Roller Hockey. Il nous raconte son confinement
JS30: Quel est ta situation actuellement? Ou est ce que tu es? Et dans quel état d’esprit?
YO: Depuis le début du confinement j’ai la chance de pouvoir travailler donc le temps me paraît moins long, mais je reste très préoccupé par la suite des événements car je suis artisan taxi...
JS30: Tu continues à t’entraîner? Qu’est ce qui est prévu à ton programme d’entraînement?
YO: Non j’ai tout stoppé durant cette période mais j’ai un projet sportif pour septembre alors je vais devoir m’y remettre dans les prochaines semaines..
JS30: Tu vois la suite des événements de quelle façon? Comment tu occupes tes journées?
YO: Y’a des signes encourageants. A l’heure actuelle la vie va reprendre son cours, le plus dur est derrière, nous soyons positif. Pour ma part, mes journées sont quand même très longues, je suis taxi à Nîmes, la gare est vide, la clientèle est rare, mais on est là on s’accroche .
JS30: On ne peut pas faire un trait sur ces 8 mois de compétition, que retiens tu de la 1ere partie de saison, quel est ton meilleur souvenir?
YO: Cette saison a été interrompue prématurément pour nous peu avant les phases finales, c’est dommage la fédération a tranché pas de montée pas de descente. On était premier invaincus, la D3 nous tendait les bras, le match de coupe contre un équipe de D1 reste un très bon souvenir même si on perd de peu. Le gymnase Condorcet était plein à craquer, c’était genial!
JS30: Une anecdote sur ton confinement?
YO: Mon niveau sur Fifa commence à être pas mal 😂
JS30: Allez pour finir, quel est ton message face à ce Coronavirus?
YO: Tout d’abord remercier toutes les  personnes qui bossent au quotidien pendant cette période pour nous rendre la vie moins contraignante ainsi que le personnel hospitalier puis message de solidarité ,restons unis ,prenons soin de nos proches, les beaux jours arrivent..

Commentaires