CLAP DE FIN POUR LA BINE

Brice Binard a un peu pris tout le monde de court en décidant de mettre fin à sa carrière juste après cette période de confinement. Lui qui était arrivé l'année de la montée en Fédérale 2, s'est vite imposé dans le collectif nîmois au point d'être régulièrement capitaine de l'équipe. Il aura finalement passé 7 ans dans la capitale gardoise. Le temps d'y tisser des liens indestructibles et de d'y laisser son empreinte tant sur le terrain qu'en dehors. Au club, il était souvent qualifié de gendre idéal, il était surtout un joueur important et le garant d'une certaine âme... Il s'est prêté au jeu de l'interview fin de carrière, petite nouveauté JuSports30, qu'il est le premier à inaugurer.
JS30: Ton parcours, tes clubs?
BB: J ai commencé en Ardèche à La Voulte de l'école de rugby à cadet, crabos à Reichel à Montpellier, j'ai rejoint Bourgoin en espoir élite puis je suis passé par Lunel en Fédérale 2 et 3 puis 7 ans à Nîmes de la Fédérale 2 à la Fédérale 1
JS30: Ton plus beau souvenir de Rugby?
BB: Mon plus beau souvenir c'est les 2 montées avec Nîmes de voir Kaufmann ( le temple) plein à craquer!
JS30: Ton plus gros match?
BB: Nîmes Narbonne l'année dernière vraiment un beau moment !
JS30: L’équipe qui ne t’a jamais réussi?
BB: Toulon en catégorie jeune
JS30: Le partenaire qui t’a le plus marqué?
BB: Tavité Veredamu vraiment un énorme joueur complet et un mec ultra bonnard !
JS30: Le coach qui t’a le plus marqué?
BB: Mon coach de Bourgoin Thomas Kordzielewski passionné des phases de conquêtes mais surtout du Ruck
JS30: Le joueur avec qui tu aurais aimé jouer?
BB: J'aurais bien aimé jouer avec un mec comme Harinordoquy, après on a Tom Llabres à Nîmes c est un peu pareil (rires)
JS30: Le club où tu te serais bien vu jouer?
BB: Dans un club au pays basque j aurais été bien comme tout là bas
JS30: Ta plus belle rencontre dans le milieu du rugby?
BB: Ma plus belle rencontre Jacky Perry notre dirigeant et plus grand soigneur avec son fluide magique il en a soigné des types .
JS30: Ce que tu vas regretter du rugby?
BB: L'odeur des vestiaires, cette sensation de boule au ventre avant le coup d envoi et la 3eme mi temps après une belle victoire
JS30: Et au contraire ce que tu ne vas pas regretter?
BB: Ce que je ne vais pas regretter c'est les courbatures d'après matchs le lundi au travail !
JS30: Et ce que tu vas faire maintenant?
BB: De m'occuper de ma famille et me consacrer à mon activité professionnelle

Commentaires